Mau­rice Gué­rin dé­co­ré de la Lé­gion d’hon­neur

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sainte-Maxime - P.O. 1. La Croix de Guerre des Théâtres d’opé­ra­tions ex­té­rieurs.

Né le 14 juillet 1925 et ré­sident maxi­mois de­puis 1985, Mau­rice Gué­rin a été hier dé­co­ré de la Lé­gion d’hon­neur. La cé­ré­mo­nie so­len­nelle s’est dé­rou­lée dans la salle du conseil mu­ni­ci­pal, en pré­sence du pre­mier ma­gis­trat Vincent Mo­risse ac­com­pa­gné de nom­breux élus. La so­cié­té des membres de la Lé­gion d’hon­neur était, elle, re­pré­sen­tée par le co­lo­nel Serge La­hondes. Ce der­nier a re­tra­cé le par­cours mi­li­taire du ré­ci­pien­daire. Il est en­tré dans l’ar­mée en 1944 à 19 ans. Il par­ti­ci­pe­ra à la vic­toire de la France sur les forces en­ne­mies. Sui­vront les cam­pagnes au Viet-Nam, en Afrique-Équa­to­riale, en Al­gé­rie et, pour fi­nir, à Ma­da­gas­car. Un par­cours ex­cep­tion­nel réa­li­sé au ser­vice des armes de notre pays. Dé­jà dé­co­ré de la Mé­daille mi­li­taire, des Croix de guerre et de TOE (1), Mau­rice Gué­rin a re­çu l’in­signe de Che­va­lier de la Lé­gion d’Hon­neur des mains du com­mis­saire gé­né­ral Jacques Rey, sous les yeux at­ten­dris de son épouse, de ses en­fants, pe­tits en­fants et ar­rières pe­tits en­fants.

(Pho­to P. O.)

Mau­rice Gué­rin (à gauche) a re­çu l’in­signe de Che­va­lier de la Lé­gion d’hon­neur des mains de Jacques Rey.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.