Notre-Dame-des-Anges : le ri­ve­rain ne lâche rien

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez - C. DUPONT

Claus Bau­meis­ter, éva­cué du conseil mu­ni­ci­pal du 30 mars par la po­lice mu­ni­ci­pale, sur ordre du 1er ad­joint Eric Mas­son, a la dent dure avec la mu­ni­ci­pa­li­té co­go­li­noise. Après avoir ob­te­nu gain de cause avec l’an­nu­la­tion de l’ar­rê­té de dé­fri­che­ment de Notre-Dame-des-Anges, un ter­rain si­tué en contre­bas de son do­mi­cile où doit naître un pro­jet im­mo­bi­lier qu’il conteste, Claus Bau­meis­ter a in­tro­duit deux autres re­cours.

Feu contre la dé­li­bé­ra­tion 

L’un d’eux, por­té par Me Lam­bert de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour dif­fa­ma­tion et voie de fait, concerne l’ex­pul­sion dont il avait été vic­time (lire Var­ma­tin du 29 juin) lors du conseil mu­ni­ci­pal du 30 mars. Un autre re­cours pour ex­cès de pou­voir a été in­tro­duit au­près du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Tou­lon. Par l’in­ter­mé­diaire de l’avo­cat Me Pa­trick Lucke, Claus Bau­meis­ter de­mande l’an­nu­la­tion de l’en­semble des dé­li­bé­ra­tions du 30 mars, au mo­tif que les conseillers mu­ni­ci­paux n’au­raient pas été convo­qués dans un dé­lai de cinq jours francs. Il cherche par­ti­cu­liè­re­ment à ob­te­nir l’an­nu­la­tion de la dé­li­bé­ra­tion 26. Cette der­nière au­to­ri­sait la so­cié­té Con­cept’Im - por­teuse du pro­jet im­mo­bi­lier de No­treDame-des-Anges, à dé­po­ser une nou­velle de­mande de dé­fri­che­ment du ter­rain, après avoir été re­to­quée sur la pre­mière, et alors que des re­cours sur le fond sont pen­dants. Se­lon le moyen in­vo­qué par Me Lucke, la mu­ni­ci­pa­li­té n’au­rait pas res­pec­té les dis­po­si­tions lé­gales re­la­tives à la ges­tion des biens com­mu­naux, en vio­la­tion de l’ar­ticle L 2141-1 du code des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. La com­mune au­rait « en­ten­du don­ner une au­to­ri­sa­tion à une per­sonne mo­rale de droit pri­vée de dé­fi­nir les mo­da­li­tés re­la­tives à la ges­tion d’un bien du do­maine com­mu­nal ». La mu­ni­ci­pa­li­té au­rait ain­si dû de­man­der le dé­fri­che­ment pour son propre compte. À Cogolin, tous les moyens sont bons pour mettre fin aux vel­léi­tés im­mo­bi­lières de la mu­ni­ci­pa­li­té...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.