La Croi­sette en marche

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

Dans la guerre sans mer­ci que, de­puis l’in­ven­tion du mo­teur à ex­plo­sion, se livrent sur l’as­phalte les au­to­mo­bi­listes et les pié­tons, les se­conds viennent de triom­pher. Au moins sur la Croi­sette où, ému par tant d’ac­ci­dents sou­vent mor­tels, Da­vid Lis­nard, le dy­na­mique maire de Cannes, a dé­ci­dé une pié­ton­ni­sa­tion consa­crant chaque soir d’été de  hà  h du ma­tin l’hé­gé­mo­nie de mar­cheurs mo­bi­li­sés par la Grande Bleue. Cette dé­fense de rou­ler s’ajou­tant aux in­ter­dic­tions de sta­tion­ner fe­ront du piéton la nou­velle pièce maî­tresse de l’échi­quier so­cial. Avant que les cor­don­niers rem­placent les car­ros­siers et qu’on ne fasse plus le plein qu’aux bu­vettes, on n’échap­pe­ra donc pas à la créa­tion d’un « per­mis de mar­cher » ma­té­ria­li­sé par une vi­gnette col­lée sur le front et dont la cou­leur va­rie­ra se­lon l’âge et la poin­ture. Les couples dé­am­bu­lant bras des­sus bras des­sous et les pa­rents te­nant leurs en­fants par la main se si­gna­le­ront par des cli­gno­tants. Il se­rait éga­le­ment pru­dent que les pié­tons ra­pides dis­po­sassent – outre de l’im­par­fait du sub­jonc­tif – d’un aver­tis­seur so­nore in­ci­tant à se ga­rer les pro­me­neurs les plus lents. En­fin, de la même fa­çon qu’on sou­haite éra­di­quer l’usage du ga­zole, pre­mier fac­teur de pol­lu­tion, il fau­dra pros­crire la consom­ma­tion d’aïo­li, res­pon­sable

de tant d’ha­leines trop char­gées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.