Saint-Tro­pez: l’es­poir éter­nel d’Émile Ol­li­vier face à l’ho­ri­zon

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal De L’été - P. PLEU

Au dé­tour du sen­tier du lit­to­ral sur la côte tro­pé­zienne, entre la plage de la Moutte et celle des Sa­lins, sur­git tout à coup l’in­at­ten­du : un tom­beau sur les ro­chers, face à la mer. Gra­vée dans la pierre, une épi­taphe: « Ma­gna quies in ma­gna spe » ,une grande tran­quilli­té dans une grande es­pé­rance. Simple, tour­né vers le so­leil le­vant, il in­ter­pelle le pro­me­neur tant par sa pré­sence in­so­lite que par ces mots ins­crits dans le marbre. Ce tom­beau est ce­lui du pre­mier pro­prié­taire du châ­teau de la Moutte tout proche, dont le do­maine s’éten­dait au XIXe siècle jus­qu’au bord du ri­vage. Émile Ol­li­vier, qui fut pré­sident du con­seil sous Na­po­léon III, fut aus­si l’époux d’une des filles du mu­si­cien Franz Liszt, Blan­dine. Dé­cé­dée jeune, cette der­nière est en­ter­rée au ci­me­tière ma­rin de Saint-Tro­pez. Emile Ol­li­vier lui, pré­fé­ra se faire in­hu­mer dans son do­maine, de­vant la mer. S’ar­rê­ter quelques ins­tants au­près du mo­nu­ment per­met de re­cueillir la quié­tude qui res­sort du lieu. À quelques cen­taines de mètres du ri­vage se trouvent en­core le châ­teau, au­jourd’hui pro­prié­té du Con­ser­va­toire du lit­to­ral (et gé­ré par la ville de Saint-Tro­pez) et son ma­gni­fique parc, dont Émile Ol­li­vier avait fait un jar­din bo­ta­nique. L’été est l’oc­ca­sion de per­pé­tuer les Nuits mu­si­cales que la der­nière des­cen­dante d’Émile Ol­li­vier, An­nette Troi­sier de Diaz, avait ini­tiées dans les an­nées 70. Ja­lou­se­ment en­tre­te­nu par les gardes du Con­ser­va­toire du lit­to­ral, le parc se vi­site aus­si ré­gu­liè­re­ment, à l’oc­ca­sion de ba­lades com­men­tées ou non. Le tom­beau d’Émile Ol­li­vier, si in­so­lite soit-il à cet en­droit, montre la voie aux pas­sants, pour dé­cou­vrir la sé­ré­ni­té qu’on res­sent face à cet ho­ri­zon in­fi­ni­ment bleu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.