MEE­TING HER­CU­LIS / CE SOIR H AU STADE LOUIS-II Van Nie­kerk sort de l’ombre

Alors que Bolt va rac­cro­cher après les Mon­diaux de Londres (4-13 août), le Sud-Afri­cain, pré­sent ce soir sur 400m, est at­ten­du pour re­prendre le flam­beau de la lé­gende ja­maï­quaine

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - CH­RIS­TO­PHER ROUX

La vie ré­serve par­fois de drôles de sur­prises. Et ce n’est pas Wayde Van Nie­kerk qui di­ra le contraire. Le Sud-Afri­cain va, dans les se­maines à ve­nir, si­gner un bail longue du­rée pour prendre la suc­ces­sion d’Usain Bolt et de­ve­nir la nou­velle figure de proue de l’athlétisme. Une res­pon­sa­bi­li­té qui lui tombe des­sus et qu’il n’a pas for­cé­ment choi­sie. Il de­vra pour­tant faire avec. L’élan mé­dia­tique qu’il sus­cite ne lui per­met­tra pas de se dé­fi­ler et de re­fi­ler la pa­tate chaude à d’autres. Le cham­pion olym­pique et re­cord­man du monde du 400m (43’’03 cla­qué l’été der­nier à Rio) vit la ran­çon de la gloire et paie le prix d’un pal­ma­rès dé­jà long comme le bras, à seule­ment 25 ans. Après son pre­mier titre mon­dial en 2015 à Pé­kin, le na­tif du Cap est de­ve­nu double cham­pion d’Afrique et le pre­mier homme de l’his­toire à cou­rir sous les 10 se­condes au 100m (9’’94 en 2017), 20 se­condes sur 200m et 44 se­condes sur le tour de piste.

« Prendre la suc­ces­sion de Bolt est in­ima­gi­nable »

Ce soir, le pu­blic du Louis-II n’au­ra donc pas que la lé­gende Bolt à ho­no­rer. Il au­ra aus­si l’obli­ga­tion de por­ter le re­gard sur Van Nie­kerk. Un jeune crack qui ne semble pas en­core to­ta­le­ment prêt à com­po­ser avec sa nou­velle sta­ture. « Prendre la suc­ces­sion de Bolt est quelque chose d’in­ima­gi­nable, a com­men­té hier le re­cord­man du monde du 300m (de­puis le mois der­nier en 30’’81), lors d’une con­fé­rence de presse à l’hô­tel Fair­mont de Mo­na­co. Il a fait de tels temps (il dé­tient les re­cords pla­né­taires sur 100 et 200m). J’ai en­core un che­min consi­dé­rable à faire avant de réus­sir à en­trer dans ses chaus­sures et être dans ses pas. Pour moi, je dois conti­nuer à faire des temps pour es­pé­rer me rap­pro­cher de lui. Il a beau­coup de qua­li­tés et si je de­vais en prendre une, ce se­rait sa ré­gu­la­ri­té dans les grands cham­pion­nats. » Une ré­serve dans ses prises de pa­role qui ne colle pas for­cé­ment avec la tra­jec­toire de sa car­rière. Alors que sa coach, l’ar­rière grand­mère de 75 ans, Ans Bo­tha, a sur­tout te­nu à voir son pou­lain se consa­crer au 400m, pour évi­ter de fra­gi­li­ser ses muscles is­chio-jam­biers, l’ath­lète de 25 ans re­vient pe­tit à pe­tit aux sprints courts, ses pre­mières amours et le territoire de Bolt. Une lo­gique pour ce­lui qui ne porte pas la souf­france in­hé­rente au 400 m dans son coeur. « J’ai en tête de­puis un mo­ment d’être per­for­mant sur le 100 m et le 200 m. J’ai com­men­cé ma car­rière avec ces dis­tances. Alors avoir cou­ru en moins de dix se­condes sur 100 m n’est pas une sur­prise pour moi », ex­plique-t-il. Le seul domaine, pour l’heure, qui marque une di­ver­gence entre les deux hommes, ré­side dans la per­son­na­li­té. Bolt l’ex­tra­ver­ti dé­tonne avec un Van Nie­kerk plus in­tro­ver­ti. « J’en ai par­lé avec Usain, confesse Van Nie­kerk. Sa fa­ci­li­té à s’ex­pri­mer est impressionnante. J’ai plus de dif­fi­cul­té dans ce domaine, peut-être qu’un jour je sor­ti­rai de ma co­quille, mais je dois sur­tout res­ter moi­même, mon­trer ma per­son­na­li­té à tra­vers mes per­for­mances. »

« Battre un re­cord du monde ne se pro­gramme pas »

En at­ten­dant de suc­cé­der à Bolt, le lon­gi­ligne sprin­ter pour­rait ra­pi­de­ment amé­lio­rer sa marque de ré­fé­rence sur 400 m, après avoir réa­li­sé 43’’62 dé­but juillet à Lau­sanne sans for­cer. A Mo­na­co, un an après sa der­nière ap­pa­ri­tion ? Rien n’est im­pos­sible. « Des­cendre un jour sous les 43 se­condes, pour­quoi pas, mais battre un re­cord du monde ne se pro­gramme pas. Je suis en forme mais ça peut ar­ri­ver de­main, à Londres ou l’an­née pro­chaine. » Le Sud-Afri­cain est un homme pres­sé mais pru­dent.

(Pho­to AFP)

Il y a onze mois, le Sud-Afri­cain s’of­frait le re­cord du monde du  m à Rio. De­puis, il n’a pas ces­sé son as­cen­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.