Une Fight Night cinq fois plus ex­plo­sive

Jeu­di 4 août, la Ci­ta­delle se­ra de nou­veau la ca­pi­tale mon­diale du pied­spoings. Oli­vier Mul­ler et Vincent Pe­lat ont concoc­té une soi­rée punch et fo­lie

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint- Tropez - G.C.

En 2013, Oli­vier Mul­ler et Vincent Pe­lat ont osé po­ser sur le toit de la ci­té un ring. Là, au coeur d’une Ci­ta­delle gor­gée d’une his­toire faite de cou­rage et d’hé­roïsme. C’était plus qu’un pa­ri. Une fo­lie. Cinq ans plus tard, la Fight Night est juste de­ve­nue in­con­tour­nable. L’évé­ne­ment mon­dain et spor­tif à ne pas ra­ter ou les per­son­na­li­tés du spec­tacle se pressent en vue de vi­brer aux ex­ploits des gla­dia­teurs du ring. « L’or­ga­ni­sa­tion n’a pas été simple», ex­plique Oli­vier Mul­ler tou­jours aus­si vo­lon­taire mais un soup­çon aga­cé par les écueils ad­mi­nis­tra­tifs. « Je com­prends très bien que la sé­cu­ri­té soit pri­mor­diale. Du reste, nous em­ployons vingt per­sonnes de ma­nière à l’as­su­rer. Mais la dif­fi­cul­té re­pose dé­sor­mais dans les dé­marches afin d’ob­te­nir toutes les au­to­ri­sa­tions. Sans le sou­tien sans faille de la mai­rie, nous ne se­rions sans doute pas par­ve­nus à ce que tous les feux passent au vert. »

Bob Sapp un géant de  kg

Un sou­rire un rien cris­pé éclaire son vi­sage. Il touche au but. Et pro­met un show ex­cep­tion­nel à tra­vers des ef­fets scé­niques per­ma­nents, un pré­sen­ta­teur qui va sa­voir comme per­sonne faire swin­guer les mots, la pré­sence de grands noms dans la li­gnée des Stal­lone et des Rourke. Oui, il y au­ra du lourd de­vant et sur le ring. « Avec l’amé­ri­cain Bob Sapp et l’en­fant du pays, Greg To­ny qui vont s’af­fron­ter le spec­tacle est ga­ran­ti. Sapp est un show­man. C’est aus­si un homme gé­né­reux qui donne de son temps et de son ar­gent pour ins­tal­ler des filtres à eau en Ou­gan­da. Le pu­blic ne se­ra pas dé­çu d’au­tant que Greg n’a ja­mais été aus­si fort. Il vou­lait cet ad­ver­saire et il en­tend bien ter­ras­ser ce ti­tan dont le poids de corps flirte avec les 160 kg. »

Une pe­sée in­édite

Aus­si en­thou­siaste qu’épui­sé, Oli­vier qui est, de­puis plu­sieurs se­maines, sur le pied de guerre a sou­hai­té éton­ner en or­ga­ni­sant la pe­sée dans un lieu pri­vé au mi­lieu d’ar­tistes, co­mé­diens, chan­teurs… « En ef­fet, c’est en ou­ver­ture de la cé­lèbre soi­rée Mar­cel Cam­pion, à la Bouilla­baisse-Plage, qu’elle se tien­dra. C’est unique. Ce­la re­lève de notre vo­lon­té de trou­ver des sites cé­lèbres et ori­gi­naux comme le port pour les pre­mières édi­tions puis la gen­dar­me­rie l’an pas­sé. Au ni­veau de la Ci­ta­delle, là aus­si les sur­prises vont se suc­cé­der. Cette cin­quième édi­tion se­ra ex­cep­tion­nelle.»

 per­sonnes aux ma­nettes

Du cô­té de Vincent, la ges­tion glo­bale du per­son­nel (220 per­sonnes le 4 août), l’ac­cueil des boxeurs et le vo­let sé­cu­ri­té oc­cupent presque en to­ta­li­té ses journées : « Car je pré­pare aus­si la Hell’s week à Ro­que­brune-sur-Ar­gens. Nous trans­for­mons du 11 au 14 août l’es­pace Are­na en une vé­ri­table am­biance à l’amé­ri­caine avec au pro­gramme : Concerts Live, des shows cas­cades-stunt un DJ Set des spec­tacles py­ro­tech­niques, des Show girls des stands Tat­too et bien en­ten­du du Bi­ke­show. » In­fa­ti­gables les deux com­pères ! Le vo­let gas­tro­no­mique n’a pas été ou­blié. Le re­pas concoc­té par un grand trai­teur mar­seillais pro­met avec une tri­lo­gie de to­mates en tar­tare sur sa­blé de par­me­san, puis une dau­rade fa­çon Bouilla­baisse… De quoi ré­ga­ler le mil­lier de spec­ta­teurs at­ten­dus. Oui, la Fight night cin­quième du nom va mettre le feu !

(Pho­to G.C.)

Yo­han Li­don dé­fen­dra à nou­veau sa cein­ture mon­diale, cette fois face à Flo­rian Kro­ger.

(Pho­to G.C.)

Vincent Pe­lat et Oli­vier Mul­ler : le punch des or­ga­ni­sa­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.