Shame met K.O. Plage de Rock

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez - L. AMALRIC

Les gan­dins de Shame, tout juste la ving­taine, n’ont pas usur­pé leur ré­pu­ta­tion de «meilleure nou­velle sen­sa­tion scé­nique lon­do­nienne». En ou­ver­ture de la se­conde date du Fes­ti­val Plage de rock (tous les jeu­dis cet été), les an­glais ont tout pul­vé­ri­sé, ne lais­sant que les dé­bris à re­col­ler aux Fran­çais po­li­cés d’Isaac De­lu­sion qui leur suc­cé­daient avec leur sexy pop soul. Il faut dire que Shame dis­pose d’une arme de dé­fla­gra­tion mas­sive en la per­sonne de leur chan­teur, Char­lie Steen, qui per­son­ni­fie à mer­veille le croi­se­ment agi­té des hé­ros punk 70’s fa­çon Ruts/Pis­tols. La verve de The Streets et la morgue de Mark E. Smith de The Fall en plus. Pied de mi­cro aé­rien, ha­rangue de la foule et stage di­ving hé­roïque... toutes les pos­tures des­troy ont été res­pec­tées pour une soi­rée néo post-punk in­es­pé­rée. Le bat­teur de la bande aux al­lures de pou­pon, pro­met leur pre­mier al­bum pour jan­vier 2018. Il fau­dra se l’ar­ra­cher !

(Pho­tos L.A.)

Choc des genres avec Shame (ci-des­sus), hé­ros en­ra­gés de la soi­rée, mal­gré la pres­ta­tion im­pec­cable des Fran­çais d’Isaac De­lu­sion (ci-des­sous).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.