Comment cha­cun doit lut­ter à son ni­veau

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

En com­plé­ment de l’ac­tion des pou­voirs pu­blics, la vi­gi­lance de cha­cun est de mise : « Une ex­trême pru­dence, une at­ti­tude ci­toyenne, res­pec­tueuse des règles ins­ti­tuées et des pré­cau­tions à prendre lors­qu’on se trouve en fo­rêt, sont in­dis­pen­sables », in­siste le sous-pré­fet Ké­vin Ma­zoyer. Mais de quelle fa­çon ? Avec les Plans de pré­ven­tion du risque in­cen­die de fo­rêt (PPRIF). Suite aux ter­ribles in­cen­dies de fo­rêt de , le pré­fet a pres­crit un PPRIF dans  des com­munes du dé­par­te­ment les plus ex­po­sées.

Avec le dé­brous­saille­ment obli­ga­toire. Dé­brous­sailler, c’est d’abord se pro­té­ger. C’est li­mi­ter la pro­pa­ga­tion du feu, di­mi­nuer son in­ten­si­té, pro­té­geant ain­si la fo­rêt et fa­ci­li­tant le tra­vail des sa­peurs-pom­piers. Dé­brous­sailler, c’est une obli­ga­tion par la loi, pour tout pro­prié­taire d’un ter­rain si­tué à moins de  m d’une fo­rêt. Les contre­ve­nants s’ex­posent à une amende de  € re­nou­ve­lable et, suite à une mise en de­meure res­tée sans ef­fet, à une amende de  €/m² non dé­brous­saillé.

Avec la ré­gle­men­ta­tion de l’em­ploi du feu. La fo­rêt couvre plus de % de la su­per­fi­cie du Var et elle est par­ti­cu­liè­re­ment sen­sible au risque d’in­cen­die. Or,  dé­parts de feu sur  ont une ori­gine hu­maine, le plus sou­vent liée à une im­pru­dence. L’usage du feu est donc stric­te­ment ré­gle­men­té. Ain­si, par exemple, le brû­lage des dé­chets verts est in­ter­dit (sauf dé­ro­ga­tion), tout comme faire un feu en fo­rêt (à l’in­té­rieur ou à moins de  mètres des fo­rêts, et ce toute l’an­née). Il est éga­le­ment in­ter­dit de je­ter des ob­jets en ig­ni­tion (no­tam­ment des mé­gots), ain­si que de fu­mer en pé­riode rouge, dans les fo­rêts et sur les voies qui les tra­versent. Le non res­pect de ces in­ter­dic­tions est pas­sible d’une contra­ven­tion de e classe. Avec la ré­gle­men­ta­tion de l’ac­cès aux mas­sifs. Comme chaque an­née pen­dant l’été, un ar­rê­té pré­fec­to­ral ré­gle­mente la pé­né­tra­tion dans les mas­sifs fo­res­tiers, la cir­cu­la­tion et le sta­tion­ne­ment sur cer­taines voies les des­ser­vant pour la pé­riode du  juin au  sep­tembre. L’ac­cès est ré­gle­men­té par une échelle de ni­veaux de cou­leurs re­pré­sen­tant un ni­veau de dan­ger feu de fo­rêt (). 1. À consul­ter sur www.var.gouv.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.