Bir­dy Nam Nam en roue libre à Néoules

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - A Faire... Au Jour D'hui -

En 2014, DJ Pone (au pre­mier plan sur notre pho­to) an­nonce son dé­part du groupe d’élec­tro fran­çais qui, à l’époque, bat la me­sure en France. Après cette perte, si beau­coup leur pré­disent le pire, le trio res­tant en­tend bien faire taire les mau­vaises langues. Avec Dance or Die, c’est pour eux l’oc­ca­sion de s’ou­vrir à d’autres styles qui ten­taient leurs pla­tines. Adieu élec­tro pure et dure, bonjour ten­dances dubs­tep et bal­lades hip-hop. Une dé­mons­tra­tion de l’es­prit plu­ri-sty­lis­tique de leur uni­vers, que nous font Cra­zy B, Little Mike, DJ Need. Ce n’est pas le re­tour de Bir­dy Nam Nam, c’est son en­vol!

Fes­ti­val de Néoules.  h . Châ­teau­loin. Ta­rifs : pré­vente seule  Rens. ..... fes­ti­val-de-neoules.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.