Des ran­don­nées la­né­taire de Val­berg Une par­tie de la flore mo­di­fiée par « la tor­deuse »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Loisirs -

Si le pin syl­vestre est pré­sent à Val­berg, le le do­maine azu­réen est avant tout peu­plé par le mé­lèze. Ne soyez pas sur­pris si lors de votre ran­don­née, ces arbres ne pré­sentent pas leur ap­pa­rence ha­bi­tuelle, d’un beau vert écla­tant, mais une cou­leur jau­nie, un as­pect brû­lé. Res­pon­sable de cette dé­gé­né­res­cence : la tor­deuse, une che­nille très friande des brin­dilles de mé­lèzes. Elle fa­brique en­suite des fils pour des­cendre ni­cher en terre, et de­ve­nir pa­pillon. À par­tir du mo­ment où elle a quit­té l’arbre, « ai­dée » éven­tuel­le­ment par les orages, ce­lui-ci com­mence aus­si­tôt à re­prendre de la vi­gueur. Et ne de­vrait plus être agres­sé par cet hôte in­dé­si­rable avant au moins sept ans, la tor­deuse ap­pa­rais­sant par cycles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.