À Dra­gui­gnan sur la piste des bous­ca­tiers du Mal­mont

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Trésors Cachés! - G. D.

Peu fré­quen­té, parce qu’il est moins connu que les quatre cir­cuits pé­destres du Mal­mont, la col­line qui do­mine Dra­gui­gnan, le sen­tier des Char­bon­nières offre un avan­tage de choix en cette sai­son : il che­mine à l’ombre. En trois heures de pro­me­nade, sans se pres­ser, sur six ki­lo­mètres, il per­met d’al­ler à la ren­contre du pas­sé, tout en of­frant un panorama in­ha­bi­tuel sur Fi­ga­nières. Après avoir re­joint le som­met du Mal­mont et ga­ré sa voi­ture au par­king, on marche en­suite sur le che­min du Pas-duLoup, la route se trans­for­mant en piste après le ball-trap. On conti­nue sur 800 m, pour ar­ri­ver au car­re­four avec les pistes DFCI de La Gra­né­gone à gauche et du Champ de tir à droite. C’est là à droite, un peu dis­si­mu­lé dans la vé­gé­ta­tion, que com­mence le sen­tier des Char­bon­nières. Il dé­bute par un rai­dillon sur une tren­taine de mètres. En­suite, c’est un vrai bon­heur de pro­gres­ser en ter­rain plat, sous une voûte vé­gé­tale com­po­sée de chênes verts et de pins. Un ki­lo­mètre plus loin, le sen­tier com­mence à des­cendre dou­ce­ment. Puis la pente s’ac­cen­tue et des ébou­lis de grosses pierres rendent la marche plus dé­li­cate. C’est au mi­lieu de cette por­tion de 200 m que se trouve la cu­rio­si­té qui a don­né son nom au sen­tier : deux char­bon­nières mé­tal­liques ni­chées dans le sous­bois. En­suite, le sen­tier re­de­vient plat, et se pour­suit presque en ligne droite sur 700 m, sous les fron­dai­sons de hauts chênes et de pins. Sur la droite, un ro­cher sur le­quel des ran­don­neurs ont em­pi­lé des cailloux, consti­tue un si­gnal. Cin­quante mètres plus loin sur la gauche, on ac­cède à un bel­vé­dère qui ouvre un panorama sur les col­lines de Fi­ga­nières et son col­lège. En re­pre­nant le sen­tier, ar­ri­vé à une fourche mar­quée d’un po­teau Pas du Loup, prendre le sen­tier de droite. Il conduit à un bois de grands chênes et de pins, ta­pis­sé de fou­gères, par­fait pour sor­tir le pique-nique. Pour bou­cler le cir­cuit, mieux vaut coif­fer sa cas­quette. Car à la sor­tie du sen­tier des Char­bon­nières, il faut re­mon­ter sur 1 500 m la piste DFCI de Ma­re­couale, inon­dée de so­leil. Après un col, la piste re­des­cend sur 900 m vers la voie ro­maine, qui longe le ball-trap. Un der­nier pe­tit ef­fort et re­voi­là le par­king.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.