Jo­sé Bo­vé dans la val­lée de la Roya: «Un exemple eu­ro­péen»

Fi­gure al­ter­mon­dia­liste, il est ve­nu pas­ser quelques jours dans la val­lée, lieu de pas­sage de mi­grants. Pour prendre contact avec le ter­rain, ap­por­ter son sou­tien, et son ex­pé­rience de dé­pu­té eu­ro­péen

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grand Sud - LU­DO­VIC MER­CIER lmer­cier@ni­ce­ma­tin.fr

Sur la table, ins­tal­lée de­vant le quartier général de Roya Ci­toyenne, tout est prêt pour l’apé­ro. C’est cette forme qu’a choi­si l’as­so­cia­tion pour réunir ses sym­pa­thi­sants au­tour de l’in­vi­té du mo­ment : Jo­sé Bo­vé. Ils sont une tren­taine à avoir fait le dé­pla­ce­ment. Cer­tains va­can­ceiers ont re­joint les rangs, comme Na­dia et An­dré, qui viennent de Lyon : « On est dans un cam­ping pas loin, et on a vu l’af­fiche. On est très sen­sible à la ques­tion des mi­grants, alors on ne pou­vait pas ra­ter ça. »

Un exemple pour l’Eu­rope

L’eu­ro­dé­pu­té, qui a ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de Jacques Ter­reux, élu EELV de Vi­try-sur-Seine et proche du mou­ve­ment de la Roya, as­sure suivre de­puis un mo­ment l’ac­tua­li­té de la val­lée. Pour le cô­té agri­cole d’abord, et plus ré­cem­ment sur la ques­tion des ré­fu­giés. Pour lui, au­cun doute : « Cette val­lée mé­ri­te­rait le titre de ca­pi­tale de l’Eu­rope, parce que les droits fon­da­men­taux de la charte eu­ro­péenne des droits de l’Homme c’est ici qu’ils se vivent. Cette val­lée doit être mon­trée comme un exemple de la ci­toyen­ne­té eu­ro­péenne. Les per­sonnes qui ai ent les ré­fu­giés portent les va­leurs de l’Eu­rope et posent des actes concrets. Ici, on peut se dire que la construc­tion eu­ro­péenne a un sens, parce que dans la val­lée de la Roya, il y a des gens qui agissent. » Jo­sé Bo­vé dé­nonce sur l’in­croyable dis­cours du re­pli : ça n’a pas de sens. Ils se trompent de com­bat. Com­ment peut-on se dire Fran­çais avec la de­vise li­ber­té éga­li­té fra­ter­ni­té et ou­blier ce que ça veut dire concrè­te­ment ? Ce ne sont pas les ré­fu­giés qui créent la ten­sion. Ce sont ceux qui ins­tru­men­ta­lisent la peur de l’autre. »

Vi­site de Cé­dric Her­rou

Sur­pris de trou­ver un « check point » sur la route de Vin­ti­mille, Jo­sé Bo­vé consi­dère qu’il faut mettre en lu­mière la réa­li­té de ce qui se passe dans la val­lée : « Je pense que ce qui se passe ici doit être ho­no­ré du prix Sa­kha­rov des droits de l’Homme. » En fin de soi­rée, Cé­dric Her­rou est ve­nu sa­luer l’in­vi­té. Comme dans une fête de vil­lage, les convives se ras­semblent et partent dans un grand échange sur la stra­té­gie à adopter au ni­veau lo­cal, mais aus­si na­tio­nal, et peut-être eu­ro­péen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.