CHAM­PION­NATS DE FRANCE À LA ROCHELLE Guillaume Boi­sard l’a joué très Finn...

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PA­TRICK ONIMUS

Et un de plus ! Le club nau­tique de Sain­teMaxime compte dans ses rangs un nou­veau cham­pion de France en la per­sonne de Guillaume Boi­sard. Ce der­nier vient en ef­fet de s’ad­ju­ger le titre na­tio­nal en Finn. Après être pas­sé par la classe Eu­rope et par le La­ser, sans vrai­ment convaincre, Guillaume s’est orien­té il y a six mois vers le Finn. Un choix ju­di­cieux, à cause de son grand ga­ba­rit, et sur­tout ga­gnant.

La tête et les jambes

Contre toute at­tente, le so­cié­taire du club maxi­mois a do­mi­né de la tête et des épaules le cham­pion­nat de France dis­pu­té à La Rochelle. « J’ai fait preuve d’une très grande concen­tra­tion en étant très propre sur l’eau» pré­cise l’in­té­res­sé. Mal­gré sa jeune ex­pé­rience (20 ans), il s’est com­por­té comme un vieux loup de mer. «J’ai bien sup­por­té la pres­sion les deux der­niers jours. La confiance est al­lée cres­cen­do au fur et à me­sure que la com­pé­ti­tion avan­çait » sou­ligne-il. Ce sacre na­tio­nal ob­te­nu en Cha­rentes-Ma­ri­times est le tout pre­mier de sa car­rière. « J’ai en­core du mal à réa­li­ser, c’est un bon­heur énorme et de bon au­gure pour la suite. Je dé­die cette vic­toire à Marc Al­lain Des Beau­vais, mon prin­ci­pal spon­sor. » Le cham­pion de France 2017 par­tage son temps entre la voile et les études. Il en­ta­me­ra à la ren­trée pro­chaine sa troi­sième an­née en école d’in­gé­nieur. La tête et les jambes en quelque sorte et c’est peut-être pour ce­la qu’il s’est di­ri­gé vers le Finn, un dé­ri­veur qui né­ces­site de nom­breux ré­glages, mais pas seule­ment se­lon le ma­rin. « Il faut être aus­si pun­chy, avec un gros phy­sique. »

Grande émo­tion

Si Jo­na­than Lo­bert est pour le mo­ment l’in­con­tes­table n°1 de la spé­cia­li­té, le jeune Boi­sard se veut éga­le­ment am­bi­tieux. Pour le mo­ment, une sé­lec­tion en équipe de France de voile olym­pique pour les Jeux de To­kyo semble dif­fi­cile, mais le Maxi­mois a dans un coin de sa tête ceux de 2024. En at­ten­dant, il par­ti­ci­pe­ra fin août au cham­pion­nat du monde des moins de 23 ans, puis il en­chaî­ne­ra dé­but sep­tembre sur le mon­dial open. Au­réo­lé de son titre de cham­pion de France, Guillaume sait que son pa­pa (Pas­cal), dé­cé­dé en fé­vrier 2016, au­rait été très fier de lui. « Il m’a tou­jours dit qu’un jour je ga­gne­rais des titres. J’ai pen­sé très fort à lui après la der­nière ré­gate. Les larmes sont mon­tées ! »

(Pho­tos DR)

Guillaume Boi­sard (au centre) avec sa mé­daille d’or de cham­pion de France au­tour du cou... En­core un énième titre pour le club nau­tique de Sainte-Maxime.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.