Des gen­darmes pris à par­tie après la marche pour Ada­ma Trao­ré

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Sa­me­di après-mi­di, une marche en mé­moire d’Ada­ma Trao­ré, re­liant la gare de Per­san au quar­tier Boyen­val à Beau­mont, où vit la fa­mille Trao­ré à 45 ki­lo­mètres au nord de Pa­ris, avait réu­ni un mil­lier de per­sonnes dans le calme. Le jeune homme est mort il y a un an dans des condi­tions sus­pectes lors de son in­ter­pel­la­tion par les gen­darmes. Vers 00 h 40, une qua­ran­taine d’in­di­vi­dus ca­gou­lés ont at­ta­qué au mor­tier un équi­page de gen­dar­me­rie qui était pos­té à l’ex­té­rieur du quar­tier Boyen­val, a in­di­qué une source proche de l’en­quête. Se­lon elle, les as­saillants ont uti­li­sé « des mor­tiers très puis­sants, avec des ef­fets de souffle im­por­tants » .Au to­tal, les gen­darmes ont es­suyé « qua­rante tirs di­rects de mor­tiers » vi­sant les vé­hi­cules et les mi­li­taires. Cinq d’entre eux ont été trai­tés mé­di­ca­le­ment pour des trau­ma­tismes « so­nores ». Les gen­darmes ont fait usage de gaz la­cry­mo­gène et « le calme est re­ve­nu à 1 h 20 » , a ajou­té cette source, pré­ci­sant qu’il n’y avait eu au­cune in­ter­pel­la­tion. Des plaintes ont été dé­po­sées et l’en­quête confiée à la bri­gade de gen­dar­me­rie de l’Isle-Adam. Sa­me­di, les cris de « gen­darmes as­sas­sins » avaient fu­sé quand le cor­tège était pas­sé de­vant la ca­serne de Per­san où le dé­cès d’Ada­ma Trao­ré avait été consta­té le 19 juillet au soir, pro­vo­quant plu­sieurs nuits de vio­lences à Beau­mont et ses en­vi­rons.

(Pho­to PQR/Le Pa­ri­sien)

C’est à la suite de la ma­ni­fes­ta­tion, sa­me­di, qu’une qua­ran­taine de jeunes en­ca­gou­lés s’en sont pris aux gen­darmes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.