Huit mi­grants meurent dans une re­morque sur­chauf­fée au Texas

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Huit mi­grants ont trou­vé la mort et 28 autres ont été bles­sés di­manche dans une re­morque de ca­mion sur­chauf­fée, ga­rée sur un par­king de San An­to­nio (Texas), près de la fron­tière mexi­caine, ont an­non­cé les au­to­ri­tés. Les bles­sés, dont 20 griè­ve­ment, ont été hos­pi­ta­li­sés, cer­tains dans un état « ex­trê­me­ment cri­tique », souf­frant de coup de cha­leur et de déshy­dra­ta­tion ont pré­ci­sé le chef de la po­lice lo­cale, William McMa­nus, et les pom­piers. Le chauf­feur du ca­mion a été ar­rê­té, a in­di­qué William McMa­nus « Ce­la semble bien être un tra­fic d’êtres hu­mains » ,adé­cla­ré le chef de la po­lice, par­lant d’une scène « d’hor­reur ». Au moins deux en­fants se trou­vaient dans cette re­morque, se­lon le chef des pom­piers, Charles Hood. Le chef de la po­lice a pré­ci­sé sur la chaîne CNN que les morts sont tous des hommes adultes. San An­to­nio est à deux heures de route de la fron­tière avec le Mexique et le temps était par­ti­cu­liè­re­ment chaud et sec ces der­niers jours dans la ré­gion. Le dé­par­te­ment amé­ri­cain de la Sé­cu­ri­té in­té­rieure et les agents de l’im­mi­gra­tion par­ti­cipent à l’en­quête avec les au­to­ri­tés lo­cales. « Ce n’est pas un in­ci­dent iso­lé ... ce­la se pro­duit tout le temps » , a dé­cla­ré M. McMa­nus. « Ils ar­rivent tard dans la nuit, sous cou­vert de l’obs­cu­ri­té parce qu’ils ne veulent pas être dé­cou­verts. »

(Pho­to EPA)

Se­lon la po­lice il s’agi­rait d’un tra­fic d’être hu­mains.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.