Black M met le feu au théâtre de la mer à Ste-Maxime

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’été Var-Matin - T. H. SUNDER CHAUDHARI

Les fans n’ou­blie­ront pas de si­tôt cet in­tense mo­ment de com­pli­ci­té avec un ar­tiste cher à leur coeur en cette nuit d’été maxi­moise. Et ils ont été nom­breux à ar­ri­ver très en avance pour oc­cu­per les places de­bout juste en face de la scène. Pour ne rien perdre de chaque mi­nute du concert. Une de­mi-heure avant le dé­but du show, l’am­biance est mon­tée cres­cen­do avec une pre­mière par­tie des­ti­née à prendre le pouls et chauf­fer le pu­blic, pour­tant conquis d’avance. Même les spec­ta­teurs as­sis sur les gra­dins, tout au fond de l’es­pace, en ont pris pour leur grade : « Tout le monde de­bout (bat­te­rie) – à l’ori­gine du groupe créé à la fin des an­nées quatre-vingt, sont tou­jours mon­tés sur res­sorts. Ils ont vi­si­ble­ment pris du plai­sir à égre­ner leurs mor­ceaux phares tels Le pire et le meilleur, Bar­bès, Knock you down ou Stone to the bone. Une belle soi­rée qui avait dé­bu­té sous de très bonnes vi­bra­tions avec la ta­len­tueuse bande du groupe de rock Last Train, fon­dée à Mul­house il y a une di­zaine d’an­nées et pour qui la mu­sique live s’ap­pa­rente à une se­conde na­ture. ! On n’est pas au théâtre ou à la bi­blio­thèque ! » Black M est ap­pa­ru en­suite, en pleine forme, ha­ran­guant la foule, vo­guant d’un bout à l’autre de la scène, par­fait ac­teur prin­ci­pal d’un spec­tacle sons et lu­mières épous­tou­flant. En­tou­ré éga­le­ment de mu­si­ciens et de dan­seurs ul­tra-éner­giques. Éter­nel in­sa­tis­fait, On s’fait du mal, French kiss... Tous les tubes plus ou moins connus du grand pu­blic ont fait vi­brer et lit­té­ra­le­ment sau­ter sur place les spec­ta­teurs du théâtre de la mer, ain­si que ceux qui ont pro­fi­té des per­for­mances de l’ex-chan­teur du groupe Sexion d’as­saut à l’ex­té­rieur de la struc­ture. Une soi­rée in­ou­bliable, sauf peut-être pour les jeunes en­fants et tous ceux qui ont joué des coudes et de la tête pour voir leur idole du mo­ment... mais qui étaient un peu trop pe­tits.

(Pho­to Luc Bou­tria)

Blake M a en­thou­sias­mé le pu­blic maxi­mois avant-hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.