Ils ont lâ­ché les che­vaux

Théâtre de la cé­lé­bra­tion fran­çaise du 70e an­ni­ver­saire de la firme au che­val ca­bré, le cir­cuit Paul-Ri­card a vu une horde de purs sangs ita­liens dé­bou­ler sur la piste et dans le pad­dock

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - GIL LÉON

Vet­tel ou Ha­mil­ton ? La ques­tion se po­se­ra sans doute dans onze mois jour pour jour. Ren­dez-vous le 24 juin 2018 entre le vi­rage de la Sain­teBaume et la courbe de Signes, lorsque le Grand Prix de France de For­mule 1 re­pren­dra vie au pays des ci­gales. Sa­me­di et hier, évi­dem­ment, cette in­ter­ro­ga­tion n’était pas du tout d’ac­tua­li­té. Quatre courses, quatre vic­toires grif­fées Fer­ra­ri ! Et pour cause : le cir­cuit PaulRi­card ac­cueillait l’étape fran­çaise du Fer­ra­ri Chal­lenge Eu­rope ! L’oc­ca­sion de cé­lé­brer en grande pompe dans l’Hexa­gone le 70e an­ni­ver­saire de la my­thique firme de Ma­ra­nel­lo fon­dée en 1947. « J’étais pré­sent ici en 1990 pour voir Alain Prost of­frir à Fer­ra­ri sa 100e vic­toire en F1... et j’ai d’ores et dé­jà po­sé une se­maine de congés afin d’as­sis­ter au nou­veau dé­part du GP de France

», ra­conte Jean-Luc, un ti­fo­so pur et dur ve­nu du fin fond de l’Ar­dèche souf­fler les bou­gies en fa­mille. Cas­quette col­lec­tor des 70 ans vis­sée sur la tête, ce fi­dèle par­mi les fi­dèles au­ra sa­vou­ré plein gaz les fes­ti­vi­tés. Cô­té pad­dock, d’abord, un écrin dans le­quel étaient of­ferts aux re­gards éba­his tous les joyaux de la gamme ac­tuelle, dont LaFer­ra­ri Aper­ta, su­blime fleu­ron pro­duit en sé­rie li­mi­tée (209 exem­plaires). Cô­té piste, aus­si, où les concur­rents du cham­pion­nat mo­no­type mai­son ont cra­va­ché leurs che­vaux de feu sous un so­leil de plomb.

Has­sid for­tis­si­mo

Pre­mier bo­lide du Fer­ra­ri Chal­lenge pro­pul­sé par un mo­teur tur­bo, la nou­velle F488 sé­duit illi­co ses ca­va­liers, tel Hen­ry Has­sid, l’un des deux seuls porte-dra­peaux tri­co­lores en lice, cham­pion de France Grand Tou­risme (FFSA-GT) en 2012 : « OK, ce n’est pas une GT3, mais elle pos­sède un châs­sis très ef­fi­cace. Pour l’ex­ploi­ter cor­rec­te­ment, mieux vaut dé­con­nec­ter la plu­part des as­sis­tances à la conduite. La boîte de vi­tesses est ex­cep­tion­nelle, le frei­nage pas mal. Bref, il y a de quoi s’amu­ser... » À do­mi­cile, le vé­té­ran du vo­lant fran­ci­lien (57 ans) s’est ré­ga­lé, ma­ni­fes­te­ment. Ce­rise sur le gâ­teau d’an­ni­ver­saire, il a même réus­si à faire bé­gayer la Mar­seillaise en rem­por­tant haut la main les deux manches va­roises de la Cop­pa Shell. For­tis­si­mo, non ?

(Pho­to Eric Da­ma­gnez)

Hen­ry Has­sid a ré­gné sans par­tage sur la Cop­pa Shell.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.