La chasse aux torses nus est ou­verte

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - PA­TRICK ONIMUS 1. Di­rec­teur ad­joint de la po­lice mu­ni­ci­pale.

En été il ne faut pas croire que tout n’est pas per­mis. Comme l’an der­nier, un ar­rê­té mu­ni­ci­pale in­ter­dit les dé­am­bu­la­tions torse nu en cen­tre­ville. Les contre­ve­nants risquent même une amende de pre­mière classe d’un mon­tant de trente huit eu­ros. Si les po­li­ciers mu­ni­ci­paux prônent avant tout la pré­ven­tion et la pé­da­go­gie, la ré­pres­sion reste un atout dis­sua­sif pour celles ou ceux qui joue­raient les fortes têtes. l’ad­joint à la sé­cu­ri­té, Pa­trice Ama­do, en pro­fite pour lan­cer un ap­pel au ci­visme : « c’est une ques­tion de bon sens et de res­pect en­vers au­trui, une cam­pagne d’af­fi­chage a d’ailleurs été lan­cée pour in­for­mer la po­pu­la­tion. »

In­ter

Un seul cas de fi­gure reste néan­moins to­lé­ré : les bai­gneurs de la plage du centre-ville qui tra­versent la route pour s’ache­ter une glace sur la pro­me­nade. Dé­am­bu­ler dans une te­nue cor­recte tel est donc le dress code à Sainte Maxime et ce­la est une évi­dence pour les ré­si­dents et les com­mer­çants de la ci­té du Pré­co­nil. Les torses nus sont d’ailleurs bien sou­vent priés d’al­ler se « rha­biller » avant d’en­trer dans les ma­ga­sins. Ab­dos ex­hi­bés fa­çon ta­blettes de cho­co­lat ou à l’in­verse brioche « sur­gon­flée », pec­to­raux mus­clés et sculp­tés, la règle est la même pour tout le monde : on em­balle ses at­tri­buts ! De­puis le dé­but de l’été, la po­lice mu­ni­ci­pale n’a pas eu à sor­tir ses car­nets à souches, comme le confirme Phi­lippe Bel­le­ville (1) : « nos agents ont dé­jà été confron­tés à ce genre de si­tua­tion mais les per­sonnes com­prennent tout à fait et se rha­billent sur le champ, nous n’avons pas en­core eu à faire à des ré­cal­ci­trants. » Ini­tiée en 2016, la cam­pagne « En ville, je m’ha­bille » a donc re­pris du ser­vice. La com­mune, par le biais de son maire Vincent Mo­risse, ré­itère son mes­sage de ci­visme. Même si la ten­ta­tion est grande par les fortes cha­leurs es­ti­vales il n’est pas ques­tion à Sain­teMaxime de faire « Tom­ber la che­mise » !

(Photo P.O.)

Dé­am­bu­ler torse nu dans les rues du centre-ville est pas­sible d’une amende de  eu­ros, la po­lice mu­ni­ci­pale n’a pas en­core ver­ba­li­sé à ce jour, elle mise sur la pré­ven­tion plu­tôt que sur la ré­pres­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.