Le pre­mier Tram­po­line park du Var ouvre à La Seyne de­main

ZA de La Ca­pel­lane (der­rière Sto­ko­ma­ni) le com­plexe lu­di­quo-spor­tif a été inau­gu­ré hier. Sur 500 m2, il dé­ploie ses ta­pis de re­bond du sol aux murs et offre des sen­sa­tions in­com­pa­rables

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - J.-M. V.

Plus qu’un jour de pa­tience ! Sen­sa­tions fortes ga­ran­ties. Inau­gu­ré hier soir, le pre­mier “Tram­po­line park gra­vi­ty space” du Var ou­vri­ra of­fi­ciel­le­ment ses portes au pu­blic de­main, mer­cre­di 26 juillet, de 10 heures à 21 heures. Par­te­naires, as­so­cia­tions spor­tives, élus... À 18 heures hier, près de 150 per­sonnes étaient in­vi­tées à dé­cou­vrir et à tes­ter les équi­pe­ments du nou­veau com­plexe lu­di­quo-spor­tif im­plan­té à La Seyne, dans la zone ar­ti­sa­nale de la Ca­pel­lane, der­rière la grande sur­face Sto­ko­ma­ni. «J’ob­serve que l’ac­cent a été mis sur la sé­cu­ri­té. C’est le plus im­por­tant, sur­tout lorsque les pra­ti­quants ne sont pas en­ca­drés, constate An­nie In­no­cen­ti, pré­si­dente du club de gym­nas­tique artistique de Six-Fours (deux tram­po­lines) dont plu­sieurs jeunes li­cen­ciés, par­mi les­quels des cham­pions de France de la dis­ci­pline, de­vaient as­su­rer des dé­mons­tra­tions. Cette salle se­ra une étape de nos sor­ties or­ga­ni­sées dans le cadre des stages que nous ac­cueillons au club ». Et as­su­ré­ment le Tou­lon­nais Alexandre Bach, 34 ans, et le SixFour­nais Ben­ja­min Che­va­lier, 31 ans, les deux en­tre­pre­neurs à l’ori­gine de la créa­tion du com­plexe de 500 m2 ta­pis­sé des sols aux murs de tram­po­lines, voient les choses en grand... et en re­bonds !

Plu­sieurs zones et sen­sa­tions

Le concept du Tram­po­line park est né aux États-Unis et en Aus­tra­lie. C’est dans ce pays qu’à l’oc­ca­sion d’un voyage, Alexandre Bach a pris conscience de son po­ten­tiel il y a deux ans et a eu l’idée de l’ex­por­ter dans le Var. Plu­sieurs aires dis­tinctes ont été amé­na­gées dans la salle va­roise. À cô­té d’un wall run in­ti­miste consti­tué de deux tram­po­lines et d’un «es­ca­lier» en cubes de mousse de 50 cm, 1 m et 1,50 m de hau­teur un main court, es­pace libre consti­tué de huit tram­po­lines de 2,5 m x 2,5 m au sol et deux tram­po­lines mu­raux de 5 m x 2,5 m, per­mettent de re­bon­dir et d’évo­luer en groupe dans toutes les di­men­sions ! En face un troi­sième es­pace per­met de réa­li­ser dif­fé­rentes fi­gures avant de plon­ger et de se ré­cep­tion­ner dans une pis­cine rem­plie de cubes de mousse ! Idéal pour s’en­traî­ner au wa­ke­board avant la sai­son d’hi­ver et de ten­ter des fi­gures acro­ba­tiques sur les pistes en­nei­gées (des planches en mousse, adap­tées sont à dis­po­si­tion). À cô­té, un qua­trième ter­rain, Bas­ket trem­po dun­ker, per­met de se prendre pour Mi­chael Jor­dan et de bon­dir au fi­let pour mul­ti­plier les pa­niers ga­gnants. En­fin, une sixième sur­face com­po­sée de douze tram­po­lines aux sols et de quatre autres sur les murs per­met entre autres de jouer au bal­lon pri­son­nier en re­dy­na­mi­sant ce clas­sique du jeu pour en­fants.

Fit­ness et zum­ba

« L’équi­pe­ment est 100 % fran­çais et nous avons sou­hai­té mi­ser sur une sé­cu­ri­té op­ti­male », sou­lignent les deux gé­rants qui comptent aus­si dé­ve­lop­per des ses­sions de fit­ness et de zum­ba. Vous avez dit spor­tif ? «Un quart d’heure de tram­po­line équi­vaut à une heure de jog­ging », com­parent les deux gé­rants. Cô­té ta­rifs, deux op­tions sont ouvertes : moins de 18 ans et plus de 18 ans. Se­lon la pé­riode (va­cances sco­laires ou non) il faut comp­ter sur un prix de 8 à 12 eu­ros de l’heure. Les uti­li­sa­teurs de­vront en plus ache­ter une paire de chaus­settes an­ti­dé­ra­pante réuti­li­sable et la­vable en ma­chine au prix de 2 eu­ros.

Le Tram­po­line Park Gra­vi­ty se­ra ou­vert du mardi au ven­dre­di de 15 h à 21 h et le week-end de 10 h à 21 h. Ré­ser­va­tions au 04.94.87.42.14.

(Pho­tos Ly. F.)

Le com­plexe lu­di­quo-spor­tif inau­gu­ré hier a été amé­na­gé dans un vaste lo­cal de  m où les tram­po­lines ta­pissent sols et murs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.