GM&S : pour­suite d’activité d’une se­maine, le tri­bu­nal sta­tue­ra sur une re­prise le  juillet

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le tri­bu­nal de com­merce de Poi­tiers a ac­cor­dé, hier, un nou­veau dé­lai, d’une se­maine, à l’équi­pe­men­tier au­to­mo­bile creu­sois en li­qui­da­tion ju­di­ciaire GM&S In­dus­try. Ce­lui-ci sta­tue­ra sur une offre de re­prise par­tielle lundi pro­chain, le 31 juillet. Le re­pre­neur po­ten­tiel de GM&S (277 sa­la­riés), l’em­bou­tis­seur sté­pha­nois GMD, a trans­mis au tri­bu­nal une note en dé­li­bé­ré de­man­dant un « court dé­lai », que la ju­ri­dic­tion lui a ac­cor­dé, a in­di­qué le tri­bu­nal dans sa dé­ci­sion. Les ma­gis­trats notent qu’à ce jour «les condi­tions sus­pen­sives liées à l’offre ne sont pas le­vées », mais « des pro­grès sub­stan­tiels sont en cours de né­go­cia­tion fi­nale ».

« Jus­qu’au bout, ils nous au­ront fait at­tendre »

Dans le même temps, l’avo­cat du Co­mi­té d’en­tre­prise de GM&S, Jean-Louis Bo­rie, a an­non­cé la dé­ci­sion au per­son­nel sur le site de La Sou­ter­raine, ex­pli­quant qu’à l’au­dience du 31 juillet, il pour­rait être sta­tué « soit sur l’ab­sence d’offre de re­prise si les condi­tions sus­pen­sives ne sont pas réunies, soit sur la réa­li­sa­tion d’un plan de ces­sion par­tielle dans le cadre de l’offre de GMD ». « Jus­qu’au bout, ils nous au­ront fait at­tendre », a dé­cla­ré l’avo­cat, de­man­dant que d’ici au 31 juillet, Alain Mar­ti­neau, p.-d.g. de GMD, « vienne en­fin nous ex­pli­quer son pro­jet ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.