Ra­ma­tuelle : der­nier adieu à Anne Du­four­man­telle

Les ob­sèques de la phi­lo­sophe et psy­cha­na­lyste, dé­cé­dée ven­dre­di alors qu’elle es­sayait de sau­ver deux en­fants de la noyade, se sont dé­rou­lé hier en l’église Notre-Dame

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - ALEXANDRE DE MOUSSAC

Des larmes, des rires par­fois, des sou­rires, voi­là com­ment la fa­mille d’Anne Du­four­man­telle a sou­hai­té rendre hom­mage à la dé­funte, hier en l’église Notre Dame de Ra­ma­tuelle, qui était ar­chi­comble. Tous sont ve­nus dire au re­voir une der­nière fois à la phi­lo­sophe et psy­cha­na­lyste dis­pa­rue ven­dre­di der­nier à l’âge de 53 ans, alors qu’elle ten­tait de sau­ver deux jeunes en­fants de la noyade à Pam­pe­lonne. Avant la cé­ré­mo­nie qui a dé­bu­té à 15 heures, la fa­çade de l’église était gar­nie de nom­breuses cou­ronnes de fleurs de sa fa­mille et de ses proches, qui se sont re­trou­vés place de l’Or­meau.

« Elle a tou­jours gar­dé le sou­rire »

C’est d’abord une de ses filles, âgée de 12 ans, qui a pris la parole pour sa­luer le cou­rage et l’amour que lui a tou­jours don­né sa mère. Plus tard, c’est sa fille aî­née qui a rap­pe­lé le per­son­nage qu’était Anne Du­four­man­telle, «quel­qu’un qui a tou­jours gar­dé le sou­rire et qui était pro­fon­dé­ment res­pec­tueuse de chaque per­sonne. » Elle a en­suite fait rire fa­mille et proches en sou­li­gnant que les in­cen­dies sur­ve­nus la veille étaient cer­tai­ne­ment un moyen pour sa mère de « nous dire au re­voir sous un feu d’ar­ti­fice de 15 000 volts ». Une dé­cla­ra­tion d’amour à celle qui lui a don­né le goût de l’art et de l’opé­ra, qui a don­né la chair de poule à tous ceux pré­sents dans l’église, qui ont en­suite lon­gue­ment ap­plau­di. En­fin, plu­sieurs per­sonnes dont sa fille aî­née ont chan­té des mu­siques en es­pa­gnol en hom­mage à la dé­funte. Une cé­ré­mo­nie très digne à l’image d’Anne Du­four­man­telle, qui toute sa vie a ten­té de com­prendre avec bien­veillance le monde et les per­sonnes qui l’en­tou­raient.

(Pho­tos ADM)

Des cen­taines de proches d’Anne Du­four­man­telle se sont re­trou­vés pour ses ob­sèques à Ra­ma­tuelle hier après-mi­di. De nom­breuses cou­ronnes de fleurs pour dire adieu à une femme pro­fon­dé­ment res­pec­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.