Mi­chel Sar­dou à Sol­liès-Pont

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - A Faire... Au Jour D'hui -

Comme cet oi­seau brû­lé qui re­naît de ses cendres, Mi­chel Sar­dou re­vient, en chan­tant, après plu­sieurs an­nées d’ab­sence. Sar­dou, c’est un cri, c’est un chant, et, s’il y a des mots qui ont pu ré­vol­ter, des idées qui quel­que­fois ont dé­ran­gé, l’ar­tiste n’a pas fi­ni d’en fi­nir. Il re­vient dans le Sud, fief de son cé­lèbre père, pour un der­nier tour de chant. Bien sûr les an­nées ont pas­sé, mais Mi­chel Sar­dou est hors du temps. Ses cent millions de disques ven­dus, ses textes écrit avec une map­pe­monde et sa voix à faire trem­bler les murs de Jé­ri­cho ont mar­qué la chan­son fran­çaise, fait pleu­rer les hommes, chan­ter les femmes et ac­cu­sé tous les autres. Le chan­teur se­ra donc ce soir au Châ­teau de Sol­liès-Pont pour y pré­sen­ter ce qui était an­non­cé comme son ul­time tour­née : Une Der­nière Danse ,du­nom de son nou­veau mor­ceau, ex­trait d’un 26e al­bum du hé­ros fran­çais à pa­raître à la ren­trée. Dans la fou­lée, il rac­cro­che­ra le mi­cro pour se consa­crer cette fois plei­ne­ment au théâtre. Si dé­sor­mais Les lacs du Con­ne­ma­ra sont plus sy­no­nymes de fin de soi­rée dans les bals po­pu­laires, d’énormes tubes mais aus­si des chan­sons plus in­ti­mistes et quelques ou­bliées ré­son­ne­ront à nou­veau. Une ma­nière de ne pas lais­ser fi­ler cette mi­so­gy­nie ro­man­tique, cet éter­nel franc-par­ler, cette cé­lé­bra­tion de la France, de l’homme, de la femme, de la vie, et cette voix cé­leste qui font de Mi­chel Sar­dou un in­con­tour­nable de la chan­son fran­çaise.

Mi­chel Sar­dou au Fes­ti­val du Châ­teau.  heures. Cha­teau de Sol­liès-Pont. Ta­rifs : Entre  et  Rens. .....

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.