La plage du Pel­le­grin: lu­mi­neuse, dis­crète et sau­vage

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Trésors Cachés! - M. CHARLOTIAUX

La plage du Pel­le­grin est sans doute l’une des plus belle de La Londe-les-Maures. S’éti­rant face à une eau tur­quoise, elle pro­pose aux va­can­ciers un lieu calme et pré­ser­vé. Les ser­viettes s’étalent, es­pa­cées, à l’ombre des pins. Cette plage n’offre rien d’autre que sa beau­té. Mis à part le ca­fé-res­tau­rant Léoube, il n’y a au­cune ac­ti­vi­té pro­po­sée, ni sport nau­tique ni ter­rain de beach-vol­ley. La cou­leur de son eau et son as­pect in­ti­miste suf­fisent, à eux seuls, à sé­duire les voya­geurs et les lo­caux. Pour de nom­breux va­can­ciers, la plage de Pel­le­grin est de­ve­nue un pas­sage obli­gé, une ha­bi­tude, et ils re­viennent chaque an­née. C’est le cas de Loïc : « Je viens ici tous les ans avec ma femme. Ce qui nous at­tire, c’est le pay­sage. La plage est plus pe­tite que l’Es­ta­gnol, il y a moins de monde aus­si ». Co­rinne, ve­nue d’Avi­gnon, sur­veille ses en­fants qui se baignent. « Tous les ans, on vient ici. On peut na­vi­guer entre l’ombre et le so­leil, il est pos­sible de man­ger et boire et il y a des toi­lettes. C’est pra­tique quand on a des en­fants.» La bai­gnade est en pente douce et au­cun ba­teau ne mouille de­vant la plage. Thi­baut, Ma­ry et leur dal­ma­tien viennent ici de­puis de nom­breuses an­nées. Et ils posent tou­jours leurs ser­viettes sous le même arbre. «On vient à pied de La Londe, c’est à une ving­taine de mi­nutes de marche. Cette plage, c’est de­ve­nu une ha­bi­tude, on y vient aus­si hors-sai­son. Elle est en­core plus ap­pré­ciable en mai et juin. La plage de l’Es­ta­gnol est bien aus­si, mais il y a plus de monde et c’est une es­pèce de la­gon. À 50 mètres du bord, on a en­core pied! Nous, on pré­fère ve­nir ici. » Un groupe d’une tren­taine de per­sonnes est en pleine séance de yo­ga. Un air ma­rin lisse le sable, fou­lé par des cou­reurs et des cou­reuses qui em­pruntent le sen­tier du lit­to­ral,et qui ne peuvent que ra­len­tir le pas de­vant la beau­té de cette plage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.