Show bouillant

Nice - Ajax Am­ster­dam : l’Al­lianz Ri­vie­ra, à gui­chets fer­més, s’ap­prête à vi­brer

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

C’est un temps que les moins de cin­quante ans ne peuvent pas connaître. Un temps où Vic Nu­ren­berg cou­rait aus­si peu, voire en­core moins, que Ma­rio Ba­lo­tel­li, ce qui n’avait pas em­pê­ché l’at­ta­quant luxem­bour­geois d’en plan­ter trois au Real Ma­drid de la lé­gende hon­groise Fe­renc Pus­kas. À coup sûr, ce soir, Lu­cien Favre fer­me­rait les yeux sur les er­re­ments de « Su­per Ma­rio » s’il ve­nait à mar­cher sur les traces de son illustre aî­né dont il ne connaît sans doute même pas l’exis­tence. Pour la pre­mière fois de­puis 1960, Nice s’ap­prête à ac­cueillir une ren­contre de Ligue des cham­pions. Ce n’est pas un quart de fi­nale, certes, mais le ren­dez­vous du soir, contre l’Ajax Am­ster­dam, un autre club my­thique, ne res­semble à au­cun autre, à l’échelle du peuple de Nice, qui s’est je­té, comme ja­mais, sur les 35 000 places dis­po­nibles. C’est un dé­cor de rêve pour en­tre­te­nir l’es­poir de se qua­li­fier pour la phase de groupes, ou tout du moins de s’as­su­rer une qua­li­fi­ca­tion en Coupe d’Europe(1), l’ob­jec­tif af­fi­ché de ce dé­but de sai­son. Hé­las, il n’y au­ra pas la douce sym­pho­nie de Tony Brit­ten qui ac­com­pagne les ren­contres de la C1 de­puis 1992, mais les choeurs de la Sud ont pré­vu de prendre la re­lève pour un ren­du qu’on ima­gine en­core plus fort en émo­tions. C’est un soir à ne pas res­ter scot­ché sur son siège, mais un soir à vi­brer et à se lais­ser trans­por­ter dans cette Al­lianz Ri­vie­ra qui peut par­fois être si en­ivrante. Nis­sarts, le­vez-vous ! L’ex­tase du Nice - Pa­ris, tout le monde veut y re­goû­ter. Pour en re­par­ler dans dix, vingt, trente ou cin­quante ans, au bu­reau, au bar ou à la pé­tanque.

Ça va jouer !

Pour Nice, ce­la re­lè­ve­rait de l’ex­ploit de s’of­frir l’Ajax Am­ster­dam, fi­na­liste de la der­nière Ligue Eu­ro­pa, et donc de s’ou­vrir les portes d’un bar­rage (16-23 août) contre Naples, Sé­ville ou Li­ver­pool. C’est en­core loin, mais il y a des stades comme San Pao­lo ou An­field Road qui mé­ritent d’être vus au moins une fois dans une vie. Pour que ce rêve ne s’en­vole pas pré­ma­tu­ré­ment, le Gym doit vaincre l’Ajax, avant un re­tour casse-gueule à l’Are­na d’Am­ster­dam la se­maine pro­chaine (mer­cre­di 2 août). « Il fau­dra être concen­tré, mais éga­le­ment re­lâ­ché », a dit Lu­cien Favre, qui de­vrait re­con­duire son équipe en 4-2-3-1 face à l’im­muable 4-3-3 am­stel­lo­da­mois. « L’Ajax, c’est une for­ma­tion très phy­sique, qui presse beau­coup, ef­fec­tue un maxi­mum de courses de re­pli et qui va énor­mé­ment aux duels. Je ne sais pas qui est vrai­ment fa­vo­ri, mais on va plu­tôt dire l’Ajax. » « Ce qui compte, c’est qu’on joue » ,aré­pé­té le tech­ni­cien suisse. Une fa­çon d’abor­der les matchs qui a por­té ses fruits et ma­gni­fié des gar­çons comme Jean-Mi­chael Se­ri. An­non­cé un peu par­tout, ce der­nier est tou­jours ni­çois, ce qui a le don de ré­con­for­ter ses par­te­naires et son en­traî­neur. Lo­gique, un Maes­tro, ça ne court pas les rues. « Lui, il ne faut pas qu’il parte » , n’a ces­sé d’af­fir­mer Favre à son su­jet. Dans la four­naise de l’Al­lianz, l’Ivoi­rien se­ra ac­com­pa­gné de Ko­ziel­lo et de Srar­fi pour for­mer un trio tech­nique et joueur. Cô­té Ajax, l’hé­ri­tage lais­sé par Jo­han Cruyff veut qu’on ne ver­rouille pas. Ça pro­met !

VINCENT MENICHINI 1. En cas de qua­li­fi­ca­tion face à l’Ajax, Nice se­ra as­su­ré de dis­pu­ter, au mi­ni­mum, la Ligue Eu­ro­pa. En cas d’éli­mi­na­tion, il de­vra pas­ser par les bar­rages de Ligue Eu­ro­pa.

(Pho­tos Franck Fer­nandes)

Les joueurs de l’OGC Nice sont en ordre de marche avant ce pre­mier ren­dez-vous de la sai­son. Dé­jà un som­met !

Rem­pla­çants Nice : Be­ni­tez (g.), Jal­let, Dal­bert, Ta­meze, Wal­ter, Mar­cel, Plea. En­traî­neur : Lu­cien Favre. Ab­sents : Ma­ken­go, Bos­ca­gli, Lu­sam­ba, Bur­ner, Llo­ris (choix), Le Bi­han (pé­ro­né), Cy­prien (ge­nou).

Rem­pla­çants Ajax (à choi­sir par­mi) : van Leer (g.), van Bla­de­ren (g.), Zee­fuik, Dan­ker­lui, Ei­ting, De Jong, Hun­te­laar, Neres. En­traî­neur : Mar­cel Kei­zer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.