TOUR DE FRANCE Froome, le maître du temps

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Son suc­cès dans le Tour de France, ac­quis en «maître du temps» dans les contre­la-montre, place Chris Froome tout près du re­cord des cinq vic­toires mais, à 32 ans, le Bri­tan­nique voit la concur­rence se rap­pro­cher. «Le qua­druple vain­queur ré­siste aux li­mites de l’âge mais l’écart se res­serre et donne de l’es­poir à ses ri­vaux, Ro­main Bar­det en tête», es­time le quotidien L’Equipe en ti­trant sur l’aveu de Froome re­con­nais­sant qu’il au­rait «pu perdre le Tour dans les Py­ré­nées». La troi­sième place de Bar­det l’au­to­rise à vi­ser tou­jours plus haut. Sa constance sur le po­dium (2e en 2016 mais à plus de quatre mi­nutes de Froome), son âge aus­si (26 ans), plaident pour lui. L’Au­ver­gnat se­ra-t-il le suc­ces­seur de Ber­nard Hi­nault, le der­nier Fran­çais vic­to­rieux dans le Tour en 1985 ? «Il est opi­niâtre, il se bat en per­ma­nence, il va cher­cher le moindre dé­tail pour es­sayer d’amé­lio­rer les choses», re­lève Ch­ris­tian Prud­homme à pro­pos du cou­reur de l’équipe AG2R La Mon­diale. «Puisque main­te­nant il est au som­met en mon­tagne, il va voir com­ment s’amé­lio­rer en contre­la-montre».

Age ca­no­nique

En 2018, Froome se­ra âgé de 33 ans, un âge éle­vé à re­la­ti­vi­ser par l’ir­rup­tion tar­dive au som­met de la hié­rar­chie du Bri­tan­nique. Jus­qu’à la Vuel­ta 2011 et au Tour 2012, deux courses bou­clées à la deuxième place, le «Ke­nyan blanc» jouait les fi­gu­rants dans le pe­lo­ton. Pour s’en te­nir à l’époque ré­cente, l’Aus­tra­lien Ca­del Evans a ga­gné le Tour (2011) à l’âge de 34 ans. C’est dire si Froome peut en­core pour­suivre la sé­rie, à condi­tion de gar­der la mo­ti­va­tion et conti­nuer à s’ap­puyer sur une équipe aus­si so­lide que la Sky ver­sion 2017. Pour Froome, le dan­ger vien­dra sur­tout de l’op­po­si­tion. D’autres cou­reurs que Bar­det, is­sus de la gé­né­ra­tion 1990, sont à prendre en compte. En prio­ri­té, le Co­lom­bien Nai­ro Quin­ta­na, trans­pa­rent sur ce Tour qu’il a abor­dé sans avoir ré­cu­pé­ré du Gi­ro, et aus­si le rou­leur néer­lan­dais Tom Du­mou­lin, vain­queur du Tour d’Ita­lie au prin­temps. Sans comp­ter l’énig­ma­tique Mi­kel Lan­da, le lieu­te­nant es­pa­gnol du Bri­tan­nique en ins­tance de dé­part.

(Pho­to AFP)

Le plus dur com­mence pour Ch­ris­to­pher Froome ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.