La Sainte-Anne c’est aus­si la fête des créa­teurs

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint - Tropez - ADM

Jour de Sainte-Anne à Saint-Tro­pez. Avant d’ar­ri­ver sur la place des Lices, on en­tend dé­jà ré­son­ner quelques notes de mu­sique. Et pour cause, c’est un or­chestre qui joue sur une ro­sa­lie à pé­dale. Dans les quatre coins de la foire, c’est la voix d’YvesJu­lien que l’on en­tend. Ani­ma­teur spé­cia­li­sé, il se fait un plai­sir de pas­ser entre les stands pour don­ner la pa­role aux ex­po­sants. «Ce qu’ils créent, ils en parlent mieux que moi », dit-il avec un sou­rire. « C’est im­por­tant qu’ils soient là, on a be­soin d’ar­ti­sans, de créa­teurs. Alors si moi je peux les mettre en va­leur, c’est par­fait !»

De­man­dez le pro­gramme

Et des ar­ti­sans, il y avait une lé­gion hier. Avec des pro­duits qua­si tous dif­fé­rents. Un sa­cré ex­ploit ! Par­mi eux, un chan­tour­neur. Qu’est-ce que c’est ? Un ou­vrier qui taille une pièce de bois se­lon la forme de­man­dée, à la guise du client. Cer­tains vi­si­teurs lui ont même de­man­dé une pièce à l’ef­fi­gie d’El­vis Pres­ley ou de John­ny Hal­ly­day ! Mais aus­si un stand où l’on vend du sel au pin des landes. Rien de bien no­va­teur peut-être, mais ce sel au­rait des ver­tus ré­pa­ra­trices. Il ac­ti­ve­rait la cir­cu­la­tion san­guine et ré­gu­le­rait la trans­pi­ra­tion. Tout un pro­gramme ! Plus loin, un ar­ti­san ex­plique qu’avec sa femme, ils brûlent des bou­teilles d’al­cool à 1 000 de­grés pour en faire des sup­ports de cui­sine. Vous l’au­rez com­pris, à la foire ar­ti­sa­nale de la Sainte-Anne, on pou­vait trou­ver de tout. Vrai­ment de tout !

(Pho­tos ADM)

Le suc­cès de la foire, c’est d’abord ce­lui de l’ori­gi­na­li­té des ar­ti­sans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.