. si­gna­li­sa­tions Des nou­velles

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

De nou­veaux pan­neaux font leur ap­pa­ri­tion. Cette nou­velle si­gna­li­sa­tion per­met aux maires qui le dé­cident d’au­to­ri­ser les cy­clistes dans cer­tains car­re­fours à tour­ner à droite ou fi­ler tout droit lors­qu’il n’y a pas de voie et que le feu est rouge. À condi­tion bien sûr de res­pec­ter la prio­ri­té ac­cor­dée aux autres usa­gers de la route, les pié­tons en pre­mier lieu. « On ap­pelle ça des “tourne à droite” ou des “tout droit”, ré­sume Cé­dric Lam­bert. Et ce­la per­met aux cy­clistes de pas­ser en sé­cu­ri­té sans que les au­to­mo­bi­listes crient au scan­dale. » Ces pe­tits pan­neaux qui montrent une sil­houette de vé­lo et in­diquent la di­rec­tion au­to­ri­sée par une flèche sont en gé­né­ral pla­cés justes sous les feux pré­sents aux in­ter­sec­tions. La mai­rie de Tou­lon en a ins­tal­lé quelques-uns. « C’est une bonne chose qui ne coûte pas des mil­lions, mais le pro­blème, pré­cise Cé­dric Lam­bert, c’est qu’il y a peu ou pas de com­mu­ni­ca­tion à ce su­jet. » Et comme il le re­con­naît lui-même, « ce n’est pas tou­jours évident pour les per­sonnes qui ont pas­sé leur per­mis il y a des di­zaines d’an­nées ». Une autre nou­veau­té a vu le jour ré­cem­ment : les ronds-points cy­clables. Le prin­cipe est simple comme un rond-point : la prio­ri­té est à ce­lui qui est à l’in­té­rieur. Mais là en­core, se dé­sole Cé­dric Lam­bert, « quand on a pas­sé le code il y a vingt ans, tout ce­la n’exis­tait pas. C’est avant tout à la Sé­cu­ri­té rou­tière de com­mu­ni­quer sur leurs nou­veaux dis­po­si­tifs. »

Les « tourne à droite » fleu­rissent dans les rues de Tou­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.