Pré­cau­tions à prendre

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

C’est la nou­velle pra­tique qui sé­duit les Fran­çais. À l’aide d’une simple gout­tière ou de bandes ap­pli­cables, les blan­chi­ments à do­mi­cile pro­mettent des mi­racles. De quoi at­ti­rer tous ceux qui rêvent d’un sou­rire écla­tant. Mais qu’en pensent réel­le­ment les den­tistes et pro­fes­sion­nels ? «Avant l’uti­li­sa­tion, il est né­ces­saire de vé­ri­fier l’état den­taire, c’est-à-dire les ca­ries, la co­lo­ra­tion des dents et les gen­cives», re­com­mande le doc­teur Sab­bou­ni, chi­rur­gien-den­tiste à Tou­lon et Ban­dol. Quant aux risques, que les uti­li­sa­teurs se ras­surent, BB­ryance n’en pré­sen­te­rait au­cun au ni­veau des né­croses ou de la gen­cive, grâce au faible taux de per­oxyde. Au­cun dan­ger donc, mais « des avan­tages mul­tiples», sou­ligne le doc­teur Sab­bou­ni. À com­men­cer par le coût. Alors qu’un blan­chi­ment en ca­bi­net s’élève à €, ce­lui de BB­ryance est  à  fois moins cher. «De même, la gout­tière est dé­jà four­nie, et l’uti­li­sa­tion de  mi­nutes n’est pas contrai­gnante. Je re­com­mande sur­tout BB­ryance pour l’en­tre­tien de blan­chi­ment fait en ca­bi­net. Le pro­duit s’avère très ef­fi­cace et les ré­sul­tats sont net­te­ment vi­sibles », conclut ce pro­fes­sion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.