Les confi­tures de San­dra

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal De L'été -

Les confi­tures de San­dra Al­be­ri­no sont de pe­tites mer­veilles qu’elle pré­pare chez elle. An­cienne em­ployée d’une fa­brique de si­rops et de confi­tures à Pé­go­mas, elle s’est re­con­ver­tie dans l’aide aux per­sonnes âgées, sans ja­mais aban­don­ner son pre­mier mé­tier et le sa­voir-faire qui va avec. Elle conjugue donc les deux ac­ti­vi­tés. Pêche -abri­cot, me­lon-fruits rouges, to­mate-ba­si­lic... Ses confi­tures sont com­po­sées de mé­langes de fruits ache­tés au­près des pro­duc­teurs lo­caux ou qui viennent di­rec­te­ment de l’ex­ploi­ta­tion de son com­pa­gnon, à Fayence, comme la pas­tèque verte, les figues, les ci­trons... In­ven­tive, elle pro­pose une com­bi­nai­son abri­cot­la­vande qui plaît beau­coup aux An­glais ou de la ma­rasque (pe­tite griotte) pour ac­com­pa­gner le fro­mage de chèvre. A Noël, elle pré­pare éga­le­ment de la confi­ture d’oi­gnon pour man­ger avec du foie gras. Les pots sont tel­le­ment jo­lis qu’ils mettent dé­jà l’eau à la bouche. « Je les peins moi-même », sou­ligne la confi­tu­rière ar­tiste... Elle vend sa pro­duc­tion sur les mar­chés noc­turnes, les foires agri­coles, mais aus­si du jus de rai­sin des vignes de son ami. En re­vanche, elle ne com­mer­cia­lise plus son huile d’olive mai­son car le stock est en chute libre. « On ap­porte nos olives au mou­lin chez M. Sta­lenq. La ré­colte cette an­née s’an­nonce ca­tas­tro­phique. » Les confi­tures sont en vente au Ca­fé des arts (Tour­rettes), au dé­pôt de pain de Seillans et bien­tôt à la Mai­son du lac (Mon­tau­roux). Rens. 06.67.54.00.37.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.