La mi­nistre de la San­té écarte toute no­ci­vi­té des ad­ju­vants dans les vac­cins

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Les ad­ju­vants uti­li­sés dans la fa­bri­ca­tion des vac­cins « ne sont pas no­cifs » ,aas­su­ré, hier, la mi­nistre de la San­té Agnès Bu­zyn, qua­li­fiant les craintes ex­pri­mées par des as­so­cia­tions et cer­tains mé­de­cins de « dés­in­for­ma­tion » des ré­seaux so­ciaux. « Vous dites: Pou­vons-nous trou­ver des ad­ju­vants moins no­cifs ? Mais ils ne sont pas no­cifs pour la san­té, tous les rap­ports le montrent », a-telle ré­pon­du, lors de la séance des ques­tions au gou­ver­ne­ment, à la dé­pu­tée Fré­dé­rique Tuff­nel (REM). Une po­lé­mique s’est ins­tal­lée ces der­nières an­nées à pro­pos des sels d’alu­mi­nium, uti­li­sés de­puis les an­nées 1920 dans les vac­cins comme « ad­ju­vants » pour dé­clen­cher une meilleure ré­ponse im­mu­ni­taire du corps et faire en sorte qu’ils soient plus ef­fi­caces. L’alu­mi­nium est pré­sent au­jourd’hui dans de nom­breux vac­cins : ceux qu’on ad­mi­nistre dès la prime en­fance pour pré­mu­nir de la diph­té­rie, du té­ta­nos et de la po­lio­myé­lite (DTP), ceux contre le vi­rus de l’hé­pa­tite B ou contre le pa­pil­lo­ma­vi­rus hu­main (HPV). Se­lon des tra­vaux me­nés no­tam­ment par le cher­cheur Ro­main Ghe­rar­di, chef de ser­vice à l’hô­pi­tal Hen­ri-Mon­dor (Cré­teil), les par­ti­cules d’alu­mi­nium pré­sentes dans les vac­cins pour­raient tou­te­fois être à l’ori­gine, chez des per­sonnes gé­né­ti­que­ment pré­dis­po­sées, d’une sé­rie de symp­tômes (fa­tigues ex­trêmes, dou­leurs dif­fuses, troubles cog­ni­tifs...) consti­tu­tifs d’une nou­velle ma­la­die : la myo­fas­ciite à ma­cro­phages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.