Elan de so­li­da­ri­té pour le do­maine La Tour­raque

Le do­maine de la fa­mille Brun-Cra­ve­ris est pas­sé au ras de l’anéan­tis­se­ment. Un élan de so­li­da­ri­té s’est for­mé pour l’ai­der à se re­le­ver

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De St - Tropez - P. PLEU

Vignes les plus près de la fo­rêt rous­sies, ta­lus au ras de la cave bien noir­cis, arbres sur le sen­tier cal­ci­né, le do­maine de la Tour­raque a bien souf­fert du ter­rible in­cen­die de ces der­niers jours et ne doit qu’à la pug­na­ci­té de ses pro­prié­taires et des pom­piers d’avoir fi­na­le­ment sur­vé­cu. Il y au­ra des pertes, c’est cer­tains, et la fa­mille Brun Cra­ve­ris, en­fants, pa­rents et grands pa­rents, at­tendent le pas­sage des ex­perts des as­su­rances spour en sa­voir plus.

La mai­son fa­mi­liale par­tie en fu­mée

Et puis il y a la mai­son fa­mi­liale de Jo­sé et Line Cra­ve­ris qui hé­las est par­tie en fu­mée, to­ta­le­ment dé­truite par le feu du­rant cette nuit ter­rible où la fa­mille a ser­ré les coudes se pré­oc­cu­pant les uns des autres, afin de mettre tout le monde à l’abri tout en es­sayant de sau­ver le do­maine. Mais au­jourd’hui les hu­mains sont en­core un peu hé­bé­tés et la vé­gé­ta­tion en souf­france. Heu­reu­se­ment, tou­chés par le drame de cette fa­mille de vi­ti­cul­teurs qui de­puis quelques an­nées s’est mise au bio à force d’ef­forts in­sen­sés, de nom­breuses per­sonnes et as­so­cia­tions ont dé­ci­dé de leur ve­nir en aide pour les ai­der à re­le­ver la tête au plus vite.

Plus de  mes­sages

« C’est très tou­chant, com­mente Sé­bas­tien Cra­ve­ris, fils de Line et Jo­sé. J’ai re­çu au mois 150 mes­sages de gens qui veulent nous ve­nir en aide. Des amis bien sûr, mais aus­si des com­mer­çants, des res­tau­ra­teurs qui pro­posent de faire des soi­rées spé­ciales Tour­raque, la ville qui a pris une mo­tion de sou­tien lors du conseil mu­ni­ci­pal, avant hier soir, mais en­core les autres vi­ti­cul­teurs alen­tours, qui, bien que nous soyons des concur­rents, nous ont pro­po­sé ma­té­riel et aide hu­maine. Je veux ici les re­mer­cier tous, car mes pa­rents sont très tou­chés par la perte de leur mai­son et nous ici à la cave nous pour­sui­vons notre tâche.»

Le foyer ru­ral ap­pelle aux dons

Du cô­té du foyer ru­ral, un ap­pel au don a été lan­cé pour une col­lecte de fonds des­ti­née à ai­der le do­maine à sur­mon­ter ce drame. Con­chi­ta Cous­sanes, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion pré­cise que les ap­pels se mul­ti­plient de tous ceux qui veulent par­ti­ci­per. « Nous avons ou­vert un compte spé­cial à la banque. Au dé­but, ils ne vou­laient pas. Mais Il faut les ai­der. » Que cha­cun y pense.

(Pho­to Ch.C.)

Sur cette pho­to prise de Col­le­basse, on aper­çoit bien le do­maine qui a été lit­té­ra­le­ment en­cer­clé par l’in­cen­die.

(Pho­tos So­phie Lou­vet)

Les vignes, toutes es­tam­pillées «Bio», ont souf­fert du feu.

Les grappes sur­vi­vront-elles à un tel trai­te­ment ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.