Qui tire sur les tour­te­relles avec des flé­chettes ?

Plu­sieurs oi­seaux ont été re­trou­vés cruel­le­ment trans­per­cés. Heu­reu­se­ment ils ont pu être sau­vés. Mais la fon­da­tion Bar­dot s’est sai­sie de l’af­faire. Un plainte pour­rait être dé­po­sée

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sainte - Maxime - P. ONIMUS

La re­dif­fu­sion, il y a quelques se­maines, du cé­lèbre film « Un In­dien dans la ville » au­rait-elle ins­pi­rée un Maxi­mois ? Tou­jours est-il qu’une per­sonne s’est mise dans la peau d’un Mi­mi Si­ku l’en­fant sau­vage, en pre­nant pour cible des tour­te­relles aux abords du Pré­co­nil, ave­nue Georges Pom­pi­dou. Quatre ou cinq vo­la­tiles vi­vants ont ain­si été aper­çus... trans­per­cés par des flé­chettes très cer­tai­ne­ment ti­rées avec un pis­to­let ar­ba­lète. Si par chance les oi­seaux n’ont pas été mor­tel­le­ment tou­chés, leurs vies ne te­naient plus qu’à un fil. Que s’es­til pas­sé dans la tête de ce ti­reur fou, de cet in­cons­cient ? Nul ne le sait pour le mo­ment. Aver­tie, la fon­da­tion Bri­gitte Bar­dot s’est sai­sie du dos­sier. En­quê­trice au sein de cette fon­da­tion, Ma­ry­lin Pons Rif­fet a pris contact avec la mu­ni­ci­pa­li­té.

Co­lère froide

Après avoir aler­té le ser­vice de l’en­vi­ron­ne­ment, elle a en­voyé un cour­rier au pre­mier ma­gis­trat. Au­cune plainte n’a pour le mo­ment été dé­po­sée : « Nous at­ten­dons de voir com­ment le dos­sier se­ra trai­té par la mu­ni­ci­pa­li­té avant de por­ter plainte au­près de la gen­dar­me­rie » dé­clare Ma­ry­lin Pons Ruf­fet. L’en­quê­trice ne cache pas sa co­lère quant au sort ré­ser­vé aux tour­te­relles. Elle s’in­quiète éga­le­ment de la dan­ge­ro­si­té de tels actes sur la po­pu­la­tion : « Le ti­reur fou ne peut s’at­ta­quer à ces mal­heu­reux oi­seaux que le jour puis­qu’ils dorment la nuit. »

Ri­ve­rain ex­cé­dé ?

La ques­tion est de sa­voir ce qui peut bien dé­clen­cher un tel com­por­te­ment ? Peut-être un ri­ve­rain ex­cé­dé par le rou­cou­le­ment des vo­la­tiles ! Les tour­te­relles sont en ef­fet en très grand nombre sur les branches d’un pin pa­ra­sol si­tué à proxi­mi­té de la mai­son de re­traite « Les Tilleuls ». Ce­la n’ex­cuse évi­dem­ment pas une telle cruau­té. Cô­té pé­nal, le fau­tif peut en­cou­rir deux ans de pri­son ain­si qu’une amende de 30 000 eu­ros pour mal­trai­tance et cruau­té en­vers des ani­maux... Qu’on se le dise !

(Pho­tos P.O.)

De nom­breuses tour­te­relles ont pris leur quar­tier d’été dans un pin pa­ra­sol, les rou­cou­le­ments sont peut être à l’ori­gine des tirs. L’une des tour­te­relles trans­per­cées par une flèche, ti­rée très cer­tai­ne­ment avec un pis­to­let ar­ba­lète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.