Ger­main com­mence bien

L’at­ta­quant mar­seillais a ins­crit un tri­plé pour son pre­mier match of­fi­ciel sous ses nou­velles cou­leurs. Le Vé­lo­drome est sous le charme, et la qua­li­fi­ca­tion bien par­tie

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Trois buts, une frappe sur la barre, une ac­tion dé­ci­sive : Va­lère Ger­main a lan­cé la sai­son de l’OM, tom­beur dans la dif­fi­cul­té des Belges du KV Os­tende 4-2, hier, lors du troi­sième tour préliminaire al­ler de l’Eu­ro­pa League. En se trou­vant à la tom­bée d’un centre de Flo­rian Thau­vin, au bout de deux mi­nutes à peine, l’at­ta­quant ar­ri­vé cet été de Mo­na­co a ou­vert son comp­teur but en match of­fi­ciel avant de ras­su­rer ses co­équi­piers, pris dans la tem­pête, d’une su­perbe re­prise ajus­tée (57e). Avant ça, Ger­main était im­pli­qué sur le but de Mor­gan San­son, ce­lui du 2-1, ef­fa­çant une faute aus­si bête qu’inu­tile de Thau­vin, qui a conduit à un pe­nal­ty trans­for­mé par Sé­bas­tien Sia­ni (1-1, 26e). L’ova­tion du stade Vé­lo­drome était donc am­ple­ment mé­ri­tée, à sa sor­tie à cinq mi­nutes de la fin, après son troi­sième et der­nier but, une frappe pla­cée du droit (4-2, 82e), qui ve­nait dou­cher des Belges re­vi­go­rés à la suite du lob plein d’as­tuce de Know­ledge Mu­so­na sur un Steve Man­dan­da étran­ge­ment avan­cé (3-2, 70e). Mal­gré un Ger­main XXL, qui a même frô­lé le qua­dru­plé sur une lourde frappe sur la barre (72e), les Mar­seillais ont mon­tré trop de la­cunes, prin­ci­pa­le­ment dé­fen­sives, pour se mettre à l’abri avant le match re­tour en Bel­gique, le 3 août.

Man­dan­da en dif­fi­cul­té

Des re­crues es­ti­vales du club mar­seillais, Ger­main est in­du­bi­ta­ble­ment ce­lui qui a fait la meilleure im­pres­sion. Et prou­vé du même coup à ses di­ri­geants qu’ils n’avaient pas for­cé­ment be­soin de mettre 30 ou 40 mil­lions d’eu­ros pour ache­ter un grand nu­mé­ro 9. C’est lui qui a ser­vi Di­mi­tri Payet sur deux grosses oc­ca­sions de l’in­ter­na­tio­nal fran­çais (8e, 47e). Et c’est aus­si lui qui tente une frappe en pi­vot, re­pous­sée par Sil­vio Pro­to et trans­for­mée en but par San­son. Pour sa part, le gar­dien Steve Man­dan­da, de re­tour après une sai­son d’exil com­pli­quée en An­gle­terre, au­ra pas­sé une soi­rée mi­figue mi-rai­sin. D’abord dé­ci­sif face à Know­ledge Mu­so­na (56e), il n’a pu que re­gar­der le bal­lon lo­bé de l’at­ta­quant zim­babwéen lui pas­ser au-des­sus de la tête. De­vant « Il Fe­no­me­no », Adil Ra­mi a réa­li­sé un match propre, à dé­faut d’être brillant. So­lide et ef­fi­cace, le dé­fen­seur in­ter­na­tio­nal au­rait pu mar­quer ses dé­buts d’un but, mais il n’a pas su ajus­ter sa tête (23e). Le Bré­si­lien Luiz Gus­ta­vo, en re­vanche, au­ra pas­sé une soi­rée re­la­ti­ve­ment ano­nyme. Il faut dire que Ger­main at­ti­rait toutes la lu­mière...

(Pho­to PQR/Le Dau­phi­né)

Il au­ra à peine fal­lu deux mi­nutes pour voir l’an­cien Mo­né­gasque trou­vé le che­min des fi­lets. Mal­gré quelques fris­sons, l’OM vire de­vant avant le match re­tour la se­maine pro­chaine en Bel­gique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.