Tou­risme : entre op­ti­misme et craintes des retombées

Au­cune an­nu­la­tion pour les uns, et trop pour d’autres. Les pro­fes­sion­nels du tou­risme en­tre­voient dif­fé­rem­ment les consé­quences de l’in­cen­die sur la prin­ci­pale ac­ti­vi­té de la com­mune de Bormes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Spécial Incendies - CA­RO­LINE MAR­TI­NAT cmar­ti­nat@var­ma­tin.com

Le feu n’était pas en­core of­fi­ciel­le­ment fixé, et dé­jà le maire de Bormes, Fran­çois Ariz­zi, s’en in­quié­tait ou­ver­te­ment. « Oui je crains des dé­gâts éco­no­miques, confiait-il dès mer­cre­di en évo­quant le tou­risme, prin­ci­pale ac­ti­vi­té de la com­mune. For­cé­ment, des gens vont par­tir, des gens vont sû­re­ment an­nu­ler leurs ré­ser­va­tions. » Au len­de­main du si­nistre, les res­sen­tis des pro­fes­sion­nels di­rec­te­ment concer­nés sont très di­vers. Pour cer­tains, « les va­cances conti­nuent ». D’autres au contraire, ont en­re­gis­tré des an­nu­la­tions ou des dé­parts an­ti­ci­pés et re­doutent de lourdes consé­quences fi­nan­cières.

Cam­ping La Cé­li­nette: des clients à ras­su­rer

Dans la plu­part des cam­pings et res­tau­rants du sec­teur, le té­lé­phone a beau­coup son­né hier. A la veille de leur ar­ri­vée à Bormes, les clients s’in­quié­taient et vou­laient sa­voir s’ils pou­vaient sans craindre prendre la route vers leur des­ti­na­tion de va­cances. « C’est vrai, on a beau­coup de gens qui ap­pellent, confir­mait hier Cé­line Mon­ta­nard, au cam­ping La Cé­li­nette. Ils vé­ri­fient que le cam­ping n’a pas brû­lé. On les ras­sure. Il n’y a pas de dé­gâts, ni chez nous ni dans les autres cam­pings. On aper­çoit les col­lines brû­lées plus loin, mais c’est tout. Ils peuvent ve­nir tran­quille. » Chez elle, pas d’an­nu­la­tion. Mais quelques fa­milles, par­mi celles qui ont été éva­cuées, ont tout de même eu peur et sont par­ties plus tôt que pré­vu. « Pas les ha­bi­tués. Eux, ils sont res­tés. D’au­tant qu’on a le QG des pom­piers de Mar­seille ins­tal­lé au cam­ping. Ça ras­sure ! »

Les in­fra­struc­tures tou­ris­tiques ne sont pas tou­chées

Ras­su­rer, c’est aus­si la vo­lon­té de l’of­fice de tou­risme. « Les zones éva­cuées ne l’ont été que par pré­cau­tion. Les cam­pings n’ont pas brû­lé et toutes les in­fra­struc­tures tou­ris­tiques sont in­tactes ! Même pen­dant l’in­cen­die, les ac­ti­vi­tés se sont pour­sui­vies, sur les plages ou au vil­lage. Il y avait des choses à faire. Les plages de la Fa­vière et du Gou­ron étaient ou­vertes, les vi­sites gui­dées au vil­lage se sont pour­sui­vies, énu­mère Va­lé­rie Col­let, la di­rec­trice. À part le fort de Bré­gan­çon dont l’ac­cès était im­pos­sible, la route des vins et les ba­lades dans les mas­sifs, dé­jà in­ter­dites à cause du risque, rien n’a chan­gé vrai­ment pour les va­can­ciers. Ceux qui étaient sur d’autres sec­teurs et qui n’ont pas été éva­cués n’ont par­fois même pas réa­li­sé que ce­la se pas­sait sur la com­mune. » Pen­dant les deux jours de l’in­cen­die, l’of­fice a ce­pen­dant ré­orien­té les va­can­ciers à la re­cherche d’un hé­ber­ge­ment vers les com­munes voi­sines. «Nos col­lègues nous ont fait connaître leurs dis­po­ni­bi­li­tés en temps réel pour re­lo­ger les gens qui ar­ri­vaient. Là aus­si la so­li­da­ri­té a été in­croyable. » Pas ques­tion, pour elle, « de mi­ni­mi­ser l’im­por­tance du si­nistre ». Mais elle constate que l’ac­cueil de l’of­fice n’a re­çu au­cune de­mande d’an­nu­la­tion. Et se montre op­ti­miste pour la suite de la sai­son. Tout comme le maire, dont l’in­quié­tude n’en­tame pas com­plè­te­ment l’op­ti­misme. « Faites nous confiance, di­til aux va­can­ciers. Bor­mesles-Mi­mo­sas a en­core des ar­gu­ments à faire va­loir. Nous sommes l’une des plus belles com­munes de France, voire d’Eu­rope, nous allons le res­ter ! »

(Pho­to Do­mi­nique Le­riche)

Op­ti­misme de ri­gueur au vil­lage va­cances de La Manne, où dès jeu­di soir, à peine ren­trés au cam­ping, les va­can­ciers fai­saient la fête. En­traî­nés par le DJ Ke­vin dé­gui­sés en pom­piers, ils ont en­ton­né les pre­mières pa­roles des «Lacs du Con­ne­ma­ra» de Mi­chel Sar­dou : « Terre brû­lée... »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.