Stock-op­tions Da­none de Mu­riel Pé­ni­caud: Cas­ta­ner à la “res­cousse”

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

À en croire le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment Chris­tophe Cas­ta­ner, Mu­riel Pé­ni­caud n’au­rait « fi­na­le­ment pas fait une bonne af­faire. » Se­lon lui, la plus-va­lue de plus d’un mil­lion d’eu­ros réa­li­sée par la mi­nistre du Tra­vail chez Da­none au­rait pu être plus im­por­tante si elle avait at­ten­du que le cours monte, ajou­tant dans le même temps ne pas vou­loir « en­trer dans ce dé­bat ». La mi­nistre a été mise en cause jeu­di par des élus de gauche, à la suite d’un ar­ticle de L’Hu­ma­ni­té. Les faits re­montent à 2013, lors­qu’elle était DRH de Da­none. Mu­riel Pé­ni­caud a fait une im­por­tante plus-va­lue grâce à une vente de stock-op­tions, ef­fec­tuée peu après l’an­nonce, un plan de sup­pres­sions d’em­plois dans le groupe. La sé­na­trice com­mu­niste Eliane As­sen­si l’a ac­cu­sée d’avoir réa­li­sé cette opé­ra­tion en pro­fi­tant d’une « flam­bée bour­sière en fa­veur de Da­none, à la suite de l’an­nonce de la sup­pres­sion de 900 em­plois ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.