TRO­PHÉE DES CHAM­PIONS La cha­leur de la nuit

Pour le pre­mier match of­fi­ciel de la sai­son, le cham­pion de France mo­né­gasque re­trouve ce soir (21 h) le PSG à Tan­ger. Plus qu’un match, c’est une af­fiche qui se joue en terre ma­ro­caine

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Dans sa vo­lon­té de faire la pro­mo­tion du foot­ball fran­çais à l’étran­ger, la Ligue de Foot­ball Pro­fes­sion­nel s’est dé­pla­cée en nombre à Tan­ger, au Nord du Ma­roc. Il fait chaud, le so­leil cogne, la mer est agréable, les gens conduisent des scoo­ters sans casque et, ha­sard ou non, les maillots flo­qués Ney­mar sont de sor­tie à chaque coin de rue d’une ville qui bouge quand le so­leil se couche. Alors que le Bré­si­lien est an­non­cé au PSG, le foot­ball fran­çais es­père que le match entre ses deux meilleurs re­pré­sen­tants se­ra, lui aus­si, une for­mi­dable pu­bli­ci­té pour la Ligue 1. Le grand stade de Tan­ger ac­cueille­ra ce qui se fait de mieux en France : Mbap­pé, Fal­cao, Le­mar, Ca­va­ni, Ver­rat­ti, Thia­go Sil­va, Da­niel Alves. Au­tre­ment dit, ce n’est pas un simple amu­se­bouche, c’est car­ré­ment un plat de roi. D’au­tant qu’entre les deux clubs com­mence à se des­si­ner une belle ri­va­li­té (voir par ailleurs) et l’an der­nier, les matches entre l’ASM et le PSG ont don­né lieu à des ren­contres in­tenses et sou­vent ou­vertes (*). Il y a, quelque part, l’idée que ce match de­vient pe­tit à pe­tit le « clas­si­co » fran­çais. Ce­lui de deux ins­ti­tu­tions pas­sées sous pa­villons étran­gers, qui re­crutent des stars sans pour au­tant dé­lais­ser la for­ma­tion. C’est aus­si un bout de l’équipe de France qui se­ra ali­gné sur la pe­louse ma­ro­caine : Mbap­pé, Le­mar, Si­di­bé, Ra­biot, Kim­pembe, Ma­tui­di, Areo­la.

Mo­na­co presque au com­plet

Au-de­là du dé­cor, il y a un match à jouer entre deux équipes loin d’être opé­ra­tion­nelles, ce qui est lo­gique à ce mo­ment de la sai­son. Mo­na­co, qui sort d’une pré­pa­ra­tion hé­si­tante (2 vic­toires, 3 nuls, 1 dé­faite) peut se ras­su­rer en re­gar­dant celle des Pa­ri­siens. C’est simple, le PSG n’a pas rem­por­té le moindre match du­rant sa tour­née amé­ri­caine (un nul, deux dé­faites). Autre point com­mun, les deux équipes sont se­couées de­puis l’ou­ver­ture du mer­ca­to par des ru­meurs, aus­si bien dans le sens des dé­parts que dans ce­lui des ar­ri­vées. Pas for­cé­ment idéal pour en­ta­mer une sai­son se­rei­ne­ment. Car, mine de rien, c’est le pre­mier titre de la sai­son na­tio­nale qui se joue ce soir. C’est aus­si, et sur­tout, un match de re­prise du­quel il ne fau­dra pas tirer trop d’en­sei­gne­ments, sur­tout avec des ef­fec­tifs qui vont en­core bou­ger d’ici le 31 août. Mal­gré tout, Mo­na­co en l’em­por­tant en­ver­rait un si­gnal à son prin­ci­pal ri­val mais aus­si à ceux qui doutent de la qua­li­té spor­tive de son groupe am­pu­té, il est vrai, de plu­sieurs ti­tu­laires par­tis du­rant l’été. Pour au­tant, Leo­nar­do Jar­dim pour­rait ali­gner un onze de dé­part proche de son équipe type du mo­ment même si une in­ter­ro­ga­tion en­toure en­core l’iden­ti­té du ti­tu­laire au poste de mi­lieu droit. On ne rem­place par Ber­nar­do Sil­va d’un coup de ba­guette ma­gique.

Fal­cao : « C’est du - »

Jar­dim comp­te­ra éga­le­ment sur Ky­lian Mbap­pé. Même si les di­ri­geants mo­né­gasques se sont ré­si­gnés à perdre leur joyau cet été, l’at­ta­quant fran­çais est en­core là. Et ça, Thia­go Sil­va le ca­pi­taine pa­ri­sien en a plei­ne­ment conscience : « Tu­dois af­fron­ter un joueur qui a beau­coup de qua­li­tés, ce­la de­mande, à toute l’équipe, une pré­pa­ra­tion dif­fé­rente. Il fau­dra s’ins­pi­rer de ce qu’on avait fait en fi­nale de Coupe de la Ligue ». C’était en avril der­nier, à une époque où les Pa­ri­siens pen­saient en­core rat­tra­per l’AS

Mo­na­co dans la course au titre. C’est un autre contexte et une nou­velle sai­son qui com­mence et pour ce soir, Ra­da­mel Fal­cao est plus di­plo­mate : « C’est du 50-50 à ce mo­ment de la sai­son ».

À TAN­GER, MA­THIEU FAURE (*) une vic­toire pour Mo­na­co à l’al­ler en Ligue 1 (3-1), un match nul au re­tour (1-1) et deux dé­faites en fi­nale de Coupe de la Ligue (1-4) et en de­mi-fi­nale de Coupe de France (0-5).

(Pho­to AFP)

Pa­ris rêve de le voir évo­luer sous son maillot, mais c’est bel et bien en rouge et blanc que Ky­lian Mbap­pé dis­pu­te­ra le Tro­phée des cham­pions, ce soir à Tan­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.