Com­mé­mo­ra­tions de Nice : les mots et l’émo­tion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal De L’été -

Elsa Zyl­ber­stein fai­sait par­tie des lec­teurs qui, face à la tri­bune pré­si­den­tielle, ont ren­du hom­mage aux vic­times en li­sant un texte du Ni­çois Jean-Marie Gus­tave Le Clé­zio, écrit au len­de­main de l’at­ten­tat. L’ac­trice, très émue, avait terminé son texte la voix trem­blante. « J’étais très ho­no­rée d’avoir lu ce texte de­vant les pré­si­dents de la Ré­pu­blique, de rendre un hom­mage à ces gens qui ont per­du des leurs. Le texte de Le Clé­zio était ma­gni­fique. Mon pas­sage était très fort, il évo­quait les en­fants

vic­times. Je suis heu­reuse que Daniel Be­noît [di­rec­teur du Théâtre d’An­tibes] m’ait don­né la chance de lire ce pas­sage. C’est ça la lec­ture.Tu ne joues pas et en même temps… il y a le mys­tère de te dire que ça de­vient toi. Il faut que ça de­vienne comme tes mots. Il ne faut pas res­ter sur trot­toir, il faut ren­trer de­dans. » Un mo­ment in­tense donc, à l’image de ce 14 juillet si par­ti­cu­lier : « C’était une jour­née ex­trê­me­ment bou­le­ver­sante. Comme une pa­ren­thèse, très chargée. Ce mo­ment à Nice a été ex­trê­me­ment fort pour moi. Je trouve que c’était un bel hom­mage. Après ça ne fait pas re­ve­nir les gens… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.