Ni­na At­tal hurle à La Londe

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal De L’été -

Ou­bliez tout de suite tout lien de pa­ren­té avec l’ac­teur Yvan At­tal. Elle, Ni­na, s’illustre dans un autre genre. Pro­dige pré­coce du blues, consi­dé­rée à 16 ans comme l’une des voix les plus pro­met­teuses du genre, la voi­là dé­sor­mais en égé­rie en fu­rie du funk. Avec l’ir­ré­vé­rence de ses 24 ans et mal­gré l’ex­pé­rience de ses 450 concerts, Ni­na At­tal ne rentre dans au­cune case. Du moins, pas sans la fra­cas­ser juste après. Sur son deuxième al­bum Wha, elle lance un jam sur­puis­sant dans un dé­luge de cla­vier fré­né­tique, de gui­tares to­ni­truantes et de cuivres étin­ce­lants. Face à la mer, on risque de ne pas en­tendre beau­coup le bruit des vagues. Et c’est tant mieux !

Ni­na At­tal à La Londe Jazz Fes­ti­val.  h . Plage de l’Ar­gen­tière. Gra­tuit. www.la­lon­de­jazz­fes­ti­val.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.