Triath­lètes tro­pé­ziens, les for­çats du sport ex­trême

L’été est la sai­son des triath­lètes qui sont sur tous les fronts. Les Tro­pé­ziens du club lo­cal, qui ex­cellent en la ma­tière, se­ront pour cer­tains à Em­brun le 15 août, pour l’une des plus dures épreuves du monde

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez - S.A.

Quece soit en tri­ath­lon pur, ou en spar­tam, cette épreuve de « fous », en « simples » ma­ra­thons ou se­mi-ma­ra­thons, les ath­lètes ne se mé­nagent pas. Et dans ce contexte, les Tro­pé­ziens ob­tiennent des per­for­mances plu­tôt en­cou­ra­geantes. Ins­pi­rée par le cé­lèbre ro­man de Théo­phile Gau­thier, « Le comte de Mon­teC­ris­to », et par la ro­cam­bo­lesque évasion du Châ­teau d’If, une épreuve de na­ta­tion bap­ti­sée « Dé­fi de Monte-Cris­to» est au­jourd’hui le plus im­por­tant ras­sem­ble­ment grand pu­blic, en Eu­rope, de la na­ta­tion en mer. Le dé­part est bien en­ten­du don­né de­puis l’îlot ro­cheux au large de Mar­seille, et les na­geurs doivent re­joindre la plage du Rou­cas Blanc, soit une tra­ver­sée de 5 km dans un cadre unique ! C’est ain­si que Da­vid Clyn­cke­maille a ter­mi­né 45è sur 815 par­ti­ci­pants en 1 h 15.

Sté­phane Cal­va­ni, Iron man

Sté­phane Cal­va­ni a pour sa part, par­ti­ci­pé au tri­ath­lon de Saint-Laurent du Var où il a fi­ni 115è. Ve­nu sur­tout pour pré­pa­rer la sai­son des tri­ath­lons longue dis­tance, il a en­suite par­ti­ci­pé à l’Iron­man de Nice, l’un des plus dif­fi­ciles au monde (4 km de nage, 190 km de vé­lo, 42 km de course à pied soit un ma­ra­thon !). Sous un so­leil de plomb, il a fi­ni cette épreuve en 13 h 50, à la 1200e place sur 2500 par­ti­ci­pants,non sans avoir eu des dif­fi­cul­tés au ma­ra­thon. No­tons que prêt de 400 ath­lètes n’ont pas fran­chi de jour là, pas la fa­meuse « fi­ni­sh­line »... Mais Sté­phane était as­sez sa­tis­fait: « Le par­cours vé­lo a été éprou­vant, avec une belle cha­leur. La course à pied fut longue parce que tu vi­sua­lises à chaque tour ton point de vi­rage, avec tou­jours cette cha­leur. Bref j’ai été en grande souffrance même en mar­chant, mais je me suis ac­cro­ché...»

Spar­tan : au-de­là du réel

Et puis vient le Spar­tan. C’est l’épreuve qui fait fu­reur ac­tuel­le­ment. Fu­reur, car il faut être un peu fou pour y par­ti­ci­per. On court, on nage, on saute, on rampe, on grimpe, on manque de tom­ber, de se noyer, bref c’est une épreuve hors normes. Deux so­cié­taires de l’UST Tri­ath­lon, Sté­phane Schu­ma­cher et Fré­dé­ric Ré­veille, sont par­tis pour par­ti­ci­per à la Spar­tan Race de Mor­zine, dans la cé­lèbre sta­tion de ski., sur la « Ul­tra beast spar­tam race ». C’est-à-dire la plus longue dis­tance et la plus dif­fi­cile de toutes les courses à pied au monde avec obs­tacles, sui­vie d’une épreuve de na­ta­tion com­plè­te­ment dé­mente ! Sté­phane Schu­ma­cher se sou­vien­dra long­temps de cette course : « Il fal­lait cou­rir 40 km avec 35 obs­tacles, sur un par­cours très glis­sant dû à la pluie, avec le froid, et sur­tout le dé­ni­ve­lé po­si­tif sur tout le par­cours mon­ta­gneux sur les pistes de ski de la sta­tion. Les obs­tacles étaient très éprou­vants: seau de gra­viers de 10 kg à por­ter sur les pentes, na­ta­tion dans une eau gla­cée à 8° avec un tron­çon de bois à pous­ser, des obs­tacles à grim­per de 3 mètres de haut ce qui, avec la boue et la pluie, était très dif­fi­cile et éprou­vant.» Sté­phane Schu­ma­cher s’en sou­vien­dra long­temps mais ses 5 h 16 de course lui ont per­mis de fi­nir 300è sur 1 636 par­ti­ci­pants et 3è de sa ca­té­go­rie vé­té­ran. Mal­heu­reu­se­ment Fré­dé­ric Ré­veille s’est bles­sé avant le dé­part, il a es­sayé de par­ti­ci­per mais la dou­leur étant trop forte il a dû se ré­si­gner.

Em­brun: dé­ment !

En­fin, Ro­bert Mar­ty et Jean-Luc Pan­ny par­ti­ci­pe­ront, le 15 août pro­chain, au tri­ath­lon d’Em­brun, ré­pu­té comme l’un des deux plus dif­fi­ciles au monde, avec ce­lui d’Ha­waï ! Il fau­dra pen­ser à les en­cou­ra­ger et à suivre leurs per­for­mances!

(Pho­tos D. R. et S. A.)

Sté­phane Schu­ma­cher en pleine ac­tion... Les Tro­pé­ziens au der­nier tri­ath­lon de Mar­seille. Té­rence Mo­rin, le club a de l’ave­nir. Schu­ma­cher en na­ta­tion avec un billot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.