Sau­ve­garde des Sites, après l’ncen­die, la so­li­da­ri­té

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez - SA. M.

Ce 27 juillet res­te­ra gra­vé dans les mé­moires, car c’était le pre­mier jour de ré­pit après les ter­ribles in­cen­dies qui ont ra­va­gé plus de 300 hec­tares du C ap Lar­dier, lais­sant les ha­bi­tants croi­siens et Ra­ma­tuel­lois, pro­fon­dé­ment at­tris­tés. Quelque 200 per­sonnes sont ve­nues as­sis­ter, non seule­ment à l’as­sem­blée gé­né­rale de l’ASSCV (As­so­cia­tion de sau­ve­garde des sites de La Croix-Valmer), mais aus­si à la réunion pu­blique qui a sui­vi avec tous les ac­teurs concer­nés pour par­ler de ce drame et sur­tout de l’ave­nir tout proche : quelles me­sures se­ront prises ? Com­ment la po­pu­la­tion peut ai­der ? Quels ex­perts sont dé­jà sur le ter­rain ? Le mi­cro est donc pas­sé avec un bi­lan po­si­tif du fo­rum des ci­toyens évo­qué par le pré­sident Mi­chel Blaise, et sur­tout le ré­cent rat­ta­che­ment de la Com­mune au Parc Na­tio­nal de Port Cros via la charte, qui s’avère être au­jourd’hui d’une grande im­por­tance pour re­mon­ter la pente après le drame. Le pre­mier ma­gis­trat, Ber­nard Jo­bert a ra­pi­de­ment pris le mi­cro pour faire taire les plus « puantes » ru­meurs au su­jet du per­mis de construire au val­lon des Gâches, qui ne fait pas par­tie du Cap Lar­dier, ac­cor­dé en toute lé­ga­li­té.

Tous les ac­teurs réunis

Marc Dun­combe, nou­veau di­rec­teur du Parc Na­tio­nal de Port Cros était aux cô­tés du pro­prié­taire, le Con­ser­va­toire du Lit­to­ral, re­pré­sen­té par Fran­çois Fou­chier, et du maire de la Croix Valmer, co­ges­tion­naire de­puis cette an­née. L’in­ven­taire, en pa­ral­lèle de l’en­quête, a dé­mar­ré et les ac­tions col­lec­tives de res­tau­ra­tion des es­paces na­tu­rels, no­tam­ment pour évi­ter l’éro­sion des sols aux pre­mières pluies d’au­tomne. D’’autres me­sures aus­si, sur le long terme, telles que le pas­to­ra­lisme. Les signes de so­li­da­ri­té se sont mul­ti­pliés ces jours­ci : de mul­tiples élans de générosité af­fluent de tous bords, comme ja­mais. Le temps des émo­tions et des re­mer­cie­ments est ar­ri­vé quand les croi­siens ont eu la pa­role. Jacques De­taille, de l’op­po­si­tion, a an­ti­ci­pé sur la conclu­sion du pré­sident de l’ASSCV en rap­pe­lant que « la com­mu­ni­ca­tion in­ter­com­mu­nale doit être ren­for­cée » et fé­li­cite cha­leu­reu­se­ment M. Ca­ran­dante et toute l’équipe mu­ni­ci­pale pour avoir gé­ré la ca­tas­trophe « sans au­cune bar­rière, ni sous en­ten­du, dans un grand mou­ve­ment de so­li­da­ri­té et d’ami­tié ». Le maire, Mr Jo­bert, s’est ré­jouit de cet « élan apo­li­tique » et a re­mer­cié tous les élus du Golfe qui ont ap­por­té leur sou­tien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.