Quatre morts dans des af­fron­te­ments

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Un di­ri­geant de l’op­po­si­tion vé­né­zué­lienne a été tué hier à l’aube lors d’une ma­ni­fes­ta­tion contre la Cons­ti­tuante, quelques heures avant le dé­but du scru­tin pour dé­si­gner les membres de cette as­sem­blée contes­tée. Trois hommes de ,  et  ans et un mi­li­taire ont été tués par balles lors d’un af­fron­te­ment avec des ma­ni­fes­tants de l’op­po­si­tion à Ca­ra­cas. Quatre membres des forces de l’ordre ont été bles­sés par un en­gin ex­plo­sif. Par ailleurs, le di­ri­geant de l’op­po­si­tion Ri­car­do Cam­pos,  ans, a été tué par balle à Cu­ma­na, dans l’Etat de Sucre (nord-est), se­lon le dé­pu­té Hen­ry Ra­mos Al­lup, an­cien pré­sident du Par­le­ment, contrô­lé par les an­ti­cha­vistes. Les cir­cons­tances de sa mort n’ont pas été pré­ci­sées par le mi­nis­tère pu­blic. Le scru­tin pour dé­si­gner les  membres de l’As­sem­blée cons­ti­tuante, vou­lue par le pré­sident so­cia­liste Ni­co­las Ma­du­ro, a dé­bu­té hier à  heures lo­cales ( h, heure de Pa­ris) dans un cli­mat ten­du. En ef­fet, plus de  % des Vé­né­zué­liens désap­prouvent sa ges­tion du pays et  % son pro­jet, se­lon l’ins­ti­tut de son­dages Da­ta­na­li­sis. Quelle que soit la par­ti­ci­pa­tion, une nou­velle étape de la crise vé­né­zué­lienne s’ouvre au­jourd’hui. La nou­velle As­sem­blée cons­ti­tuante, com­po­sée uni­que­ment de cha­vistes, de­vrait se réunir dans le bâ­ti­ment de l’As­sem­blée na­tio­nale, do­mi­né par l’op­po­si­tion de­puis dé­cembre .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.