Enième dés­illu­sion

Les Fran­çaises, bat­tues hier par l’An­gle­terre 1 à 0, ont une nou­velle fois échoué dans leur quête d’at­teindre le der­nier car­ré d’un Eu­ro

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - L.I

Le match entre la France et l’An­gle­terre avait com­men­cé bien avant le coup d’en­voi, les piques in­ter­po­sées des deux sé­lec­tion­neurs Oli­vier Echouaf­ni et Mark Samp­son ayant lan­cé chau­de­ment ce crunch. Cette ri­va­li­té exa­cer­bée s’est très vite re­trou­vée sur le ter­rain. Dans une pre­mière mi-temps plai­sante

par son rythme mais sans au­cune oc­ca­sion franche, les Bleues ont mon­tré qu’elles étaient ca­pables de se mettre au dia­pa­son de cette équipe an­glaise, im­pres­sion­nante de­puis le dé­but de la com­pé­ti­tion. En tout cas, dans les duels. Car dans le jeu, la France a en­core connu trop de dé­chet tech­nique, à l’image de son Eu­ro, pour être to­ta­le­ment sou­ve­raine. Elle s’en est du coup beau­coup re­mise à de longs bal­lons lan­cés dans le dos des dé­fen­seuses bri­tan­niques. Pas tou­jours ef­fi­cace, la stra­té­gie a tou­te­fois eu le mé­rite de faire re­cu­ler un bloc an­glais très com­pact.

Tay­lor chi­rur­gi­cale

Mais les Bri­tan­niques, im­pi­toyables, ont pié­gé les Bleues sur leur pre­mier tir ca­dré à la 60’ à la suite d’un contre as­sas­sin conver­ti par l’in­évi­table Jo­die Tay­lor (5e but dans la com­pé­ti­tion). Les filles d’Oli­vier Echouaf­ni ont en­suite pous­sé pour re­ve­nir au score, comme elles l’avaient fait contre ces mêmes An­glaises en mars der­nier lors de la SheBe­lie­vesCup. Elo­die Tho­mis, en­trée en cours de jeu, a mis le feu dans la dé­fense des Trois Lions, Ma­rie-Laure Dé­lie a ten­té, mais les Fran­çaises, mal­adroites et im­pa­tientes, se sont sans cesse heur­tées au bloc an­glais, s’ex­po­sant même à la me­nace d’un deuxième but. Le score n’a plus bou­gé. Pour l’An­gle­terre, qui n’avait plus ga­gné contre la France de­puis 1974, une ma­lé­dic­tion a pris fin. Les Bleues, elles, n’ac­cé­de­ront pas au pre­mier quart de fi­nale de leur his­toire en cham­pion­nat d’Eu­rope. Elles ne ga­gne­ront pas non plus leur pre­mière mé­daille dans un grand cham­pion­nat. L’his­toire se ré­pète. Mais cette fois, le des­tin fran­çais ne s’est pas joué sur un coup du sort. Les Bleues n’ont en 4 matches pas réus­si à mar­quer un seul but dans le jeu. Il man­quait trop de choses à cette équipe pour faire mieux. La dé­cep­tion en est peut-être moins grande même si Ca­mille Abi­ly, pour son der­nier match en Bleue, au­rait mé­ri­té une toute autre sor­tie. L’in­quié­tude, à deux ans d’une Coupe du monde or­ga­ni­sée en France, n’a, elle, sans doute ja­mais été aus­si vive.

(Pho­to AFP)

Mbock re­garde Tay­lor ou­vrir le score et voit les rêves fran­çais de qua­li­fi­ca­tion s’en­vo­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.