Ren­flouage dif­fi­cile à Pam­pe­lonne

La pré­sence de dé­bris et de ga­soil suite à la dif­fi­cile opé­ra­tion de ren­flouage de la ve­dette in­cen­diée le 17 juillet, a en­traî­né hier une nou­velle in­ter­dic­tion de bai­gnade

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - C. D.

L’opé­ra­tion de ren­flouage de la ve­dette de 22 mètres, in­cen­diée le 17 juillet au mouillage à Pam­pe­lonne, s’est avé­rée plu­tôt com­pli­quée. Dans la nuit de di­manche à lun­di, les en­tre­prises spé­cia­li­sées étaient à l’oeuvre pour ren­flouer et éva­cuer la ve­dette, qui avait pris feu dans la baie de Pam­pe­lonne. Mais au mo­ment de l’opé­ra­tion, l’épave de 22 mètres qui stag­nait par huit mètres de fond s’est re­tour­née avant de se bri­ser. La car­casse a fi­na­le­ment pu, non sans mal, être re­mor­quée, sor­tie de l’eau avant d’être em­bar­quée dans un contai­ner, mais a lais­sé de fâ­cheuses traces : beau­coup de dé­bris et du ga­soil se sont ré­pan­dus. Pour évi­ter tout risque lors de la bai­gnade des mil­liers d’es­ti­vants pré­sents sur le ri­vage ra­ma­tuel­lois, la mu­ni­ci­pa­li­té a pris un ar­rê­té qui dé­fi­nit une zone d’in­ter­dic­tion de bai­gnade. Celle-ci s’étend, comme la se­maine der­nière, du poste de se­cours de Ta­ma­ris à la plage Ta­hi­ti, soit en­vi­ron un quart de la plage de Pam­pe­lonne. Une si­tua­tion qui pé­na­lise en­core les éta­blis­se­ments de plage. Le pré­sident de l’as­so­cia­tion des ex­ploi­tants de plage de Pam­pe­lonne (AAEP) pré­ci­sait ain­si, que les res­tau­ra­teurs di­rec­te­ment tou­chés, au nord de Ta­ma­ris, en­vi­sagent une ac­tion au­près de l’as­su­reur du pro­prié­taire pour ce manque à ga­gner en plein coeur de la sai­son. Dif­fi­cile hier soir, de pro­nos­ti­quer une éven­tuelle ré­ou­ver­ture de la bai­gnade sur ce sec­teur de Pam­pe­lonne. Les pré­vi­sions mé­téo an­non­çaient un vent d’Est, sus­cep­tible de ra­me­ner ce ma­tin les ré­si­dus de ga­soil vers le ri­vage.

(Pho­tos N. Sa.)

La ve­dette a pu être éva­cuée lors d’une opé­ra­tion longue et dé­li­cate dans la nuit de di­manche à lun­di. Les es­ti­vants étaient hier re­grou­pés au sud du poste de se­cours, alors que la bai­gnade avait été de nou­veau in­ter­dite jus­qu’à la plage Ta­hi­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.