Un per­mis au­to presque au­to­ma­tique

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Cogolin - G.C.

Le fas­ti­dieux exa­men du per­mis de conduire est de plus en plus dif­fi­cile tant au ni­veau de l’ob­ten­tion du code que de la conduite. Sé­cu­ri­té oblige. Ce­pen­dant pour ceux et celles qui éprouvent des dif­fi­cul­tés à jouer du trio des pé­dales - ac­cé­lé­ra­teur, em­brayage et frein - une so­lu­tion mé­diane existe comme l’ex­plique Do­mi­nique De Miol­lis, mo­ni­teur et pa­tron de sa propre au­to-école si­tuée au coeur du centre com­mer­cial Ago­ra : « Pour en­vi­ron 5 à 6 % de notre clien­tèle qui ne par­vient pas à ob­te­nir son per­mis B, de­puis peu, elle a la pos­si­bi­li­té de s’ins­crire au per­mis A. La dif­fé­rence ? La conduite s’ef­fec­tue au vo­lant d’un vé­hi­cule équi­pé d’une boîte de vi­tesses au­to­ma­tique. Et, au lieu de 20 heures obli­ga­toires, le can­di­dat peut au bout de 13 heures se pré­sen­ter à l’exa­men. Ce qui lui per­met de réa­li­ser une éco­no­mie de l’ordre de trois cents eu­ros sur un contrat avec for­fait. At­ten­tion ! Le pré­cieux do­cu­ment lui in­ter­dit de conduire des voi­tures à boîte ma­nuelle. Mais, au bout de six mois, il a la pos­si­bi­li­té de suivre un stage de conduite de six heures à l’is­sue du­quel le for­ma­teur lui dé­cerne une va­li­da­tion l’au­to­ri­sant à prendre le vo­lant de vé­hi­cules dits clas­siques. C’est ce vo­let qui est nou­veau de­puis le 1er fé­vrier », conclut Do­mi­nique.

Amé­lio­ra­tion sen­sible des axes rou­tiers

Ce der­nier vient du reste d’ac­qué­rir une au­to­mo­bile hy­bride, donc moins bruyante et moins pol­luante, en­tiè­re­ment au­to­ma­tique et mo­derne. «Si­la for­mule tra­di­tion­nelle de­meure la plus pri­sée par la clien­tèle, notre vo­let per­mis A com­mence tout dou­ce­ment à sé­duire. Pour ma part, c’est l’ave­nir car bien­tôt la boîte au­to­ma­tique pren­dra le pas sur l’ac­tuelle. Mes confrères com­mencent eux aus­si à s’équi­per pour ré­pondre à la de­mande. En at­ten­dant, la sé­cu­ri­té de­meure la prio­ri­té des prio­ri­tés sur­tout dans notre sec­teur par­ti­cu­liè­re­ment ac­ci­den­to­gène bien que la réa­li­sa­tion de plu­sieurs ou­vrages comme les ronds-points de Ri­be­rou (Co­go­lin) et de Saint-Pons (Gri­maud) sont à sa­luer.» Un sa­tis­fe­cit d’un pro­fes­sion­nel de la conduite à l’égard des pou­voirs pu­blics eSt une chose tel­le­ment rare que nous ne pou­vions pas l’oc­cul­ter.

(Pho­to G.C.)

Do­mi­nique De Miol­lis ici au vo­lant de son tout nou­veau vé­hi­cule bien plus fa­cile à pi­lo­ter et qui sé­duit une clien­tèle plu­tôt fé­mi­nine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.