« On a tour­né à Ra­ma­tuelle »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France - A. G.

En avril , le réa­li­sa­teur Laurent Hey­ne­mann, ins­talle ses ca­mé­ras dans le Var au châ­teau Vol­ter­ra, per­ché sur le cap Ca­ma­rat, à Ra­ma­tuelle pour le tour­nage de La Vieille qui mar­chait dans la mer d’après le ro­man de Fré­dé­ric Dard alias San-An­to­nio. Le film a pour in­ter­prètes Jeanne Mo­reau et Mi­chel Ser­rault. Ils y pas­se­ront un mois. « L’ac­tion du ro­man de San-An­to­nio se passe en par­tie à Mar­bel­la, en Es­pagne. Mais pour des rai­sons de pro­duc­tion, nous avons dé­ci­dé qu’on tour­ne­rait le film sur la Côte d’Azur, dans le Var. Nous avons choi­si le châ­teau Vol­ter­ra sur la pointe de Ra­ma­tuelle. Lorsque nous y sommes en­trés, c’était très vieillot. Nous l’avons en­tiè­re­ment re­peint, en­tiè­re­ment meu­blé, en­tiè­re­ment re­dé­co­ré. On a tour­né là pen­dant un mois, en avril, et donc hors sai­son. C’était su­perbe. Grâce au pro­duc­teur Gé­rard Jourd’hui (La Der­nière Séance) on avait les moyens et un beau cas­ting. Jeanne Mo­reau ha­bi­tait dans la pe­tite mai­son dans une rue en pente que lui avait prê­tée Jean-Claude Bria­ly, à Ra­ma­tuelle. Presque tous les soirs, j’al­lais re­joindre Jeanne dans cette mai­son et on tra­vaillait en­semble sur le scé­na­rio pour pré­pa­rer les sé­quences du len­de­main. Une ac­trice bos­seuse, très douée, très ins­tinc­tive. Ce qu’elle mon­trait à l’écran était di­rec­te­ment lié à sa force de tra­vail, et à la re­lec­ture plu­sieurs fois des scènes. Mais on ne pas­sait pas tout notre temps à bos­ser, Mi­chel Ser­rault, qui vi­vait de son cô­té dans un hô­tel de Saint-Tro­pez, ve­nait nous re­joindre à Ra­ma­tuelle. On s’amu­sait bien, on riait beau­coup en­semble. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.