GM&S : le tri­bu­nal de com­merce de Poi­tiers sta­tue­ra sur l’offre de GMD le  sep­tembre

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France / Monde -

Le tri­bu­nal de com­merce de Poi­tiers, qui exa­mi­nait, lun­di après-mi­di, l’unique offre de re­prise de l’équi­pe­men­tier creu­sois GM&S, en li­qui­da­tion de­puis le 30 juin, sta­tue­ra sur l’offre de re­prise de l’em­bou­tis­seur GMD le 4 sep­tembre, après consul­ta­tion du co­mi­té d’en­tre­prise (CE). Pa­ral­lè­le­ment, le tri­bu­nal de com­merce pro­longe l’ac­ti­vi­té de l’usine de La Sou­ter­raine (Creuse) jus­qu’au 18 sep­tembre à mi­nuit. À l’is­sue de l’au­dience, l’avo­cat de sa­la­riés, Me Jean-Louis Bo­rie, a ex­pli­qué de­vant la presse que «le tri­bu­nal n’a fait que consta­ter qu’il dis­po­sait main­te­nant d’une offre de re­prise ferme, va­lide jus­qu’au 20 sep­tembre ».

Main­tien de  sa­la­riés sur 

« On s’oriente vers une re­prise par GMD », nu­mé­ro un fran­çais

de l’em­bou­tis­sage dont l’offre pré­voit le main­tien de seule­ment 120 sa­la­riés sur 277, a ajou­té l’avo­cat. « Les trois pro­chaines se­maines, pour nous, ça va être les va­cances », a pour sa part dé­cla­ré Jean-Marc Du­cour­tioux,

élu CGT. Et d’ajou­ter que «les col­lègues vont pou­voir par­tir en va­cances sans avoir à re­ce­voir une lettre de li­cen­cie­ment. Ils se­ront tran­quilles de ce cô­té­là, c’est dé­jà bien ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.