Vi­ta­lic : « J’ai en­vie de punk et de rock en ce mo­ment ! »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'Ete -

Pour les ama­teurs de mu­siques élec­tro­niques, Pas­cal Ar­bezNi­co­las est une vieille connais­sance. Ce na­tif de Di­jon en 1976 (où un cer­tain Laurent Gar­nier était ré­sident du club L’An-Fer entre 1990 et 1994) a com­men­cé sa car­rière au mi­lieu des an­nées 90, no­tam­ment sous le pseu­do Di­ma. C’est d’ailleurs en mon­tant écou­ter le «pa­tron» de la scène fran­çaise au Rex Club à Pa­ris que le jeune homme fait ses classes, comme d’autres... La bou­tique de crêpes à cô­té du temple tech­no des grands bou­le­vards a ain­si ac­cueilli des es­poirs de­ve­nus ré­fé­rences, comme son ami Mi­chel Ama­to (The Ha­cker).

Comment se passe cette grosse tour­née in­ter­na­tio­nale ? Le live est-il adap­té en fonc­tion des lieux ?

ti­ming, Votre qua­trième al­bum stu­dio, Voya­ger, orien­té ita­lo-dis­co, a pu déso­rien­ter vos fans... Qu’est-ce qui vous a don­né l’idée de cette to­na­li­té à l’al­bum ? Avec le re­cul, comment ana­ly­sez­vous vos vingt ans de car­rière ? L’évo­lu­tion tech­nique in­fluence votre fa­çon de tra­vailler ?

(Pho­to Vincent Ros­sot­ti)

Ac­ti­viste de la scène fran­çaise puis in­ter­na­tio­nale des mu­siques élec­tro­niques de­puis vingt ans, Vi­ta­lic se pro­dui­ra en live sa­me­di  août, à Ban­dol, pour le festival Lu­nal­le­na.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.