Ré­vi­sions de ta­rifs : ce qui aug­mente, ce qui baisse

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le 1er août a ap­por­té son lot de hausses et de baisses de ta­rifs. Ce qu’il faut re­te­nir des chan­ge­ments qui im­pactent votre quo­ti­dien de­puis hier.

L’élec­tri­ci­té à la hausse

Les ta­rifs ré­gle­men­tés de l’élec­tri­ci­té, ap­pli­qués par EDF à 27 mil­lions de foyers, aug­mentent de 1,7% dans le cadre de la ré­vi­sion an­nuelle de ces ta­rifs. Cette hausse, conforme aux re­com­man­da­tions de la Com­mis­sion de ré­gu­la­tion de l’éner­gie (CRE), ne concerne tou­te­fois que les ta­rifs bleus. La hausse est de 0,6% pour les ta­rifs jaunes et bleus +, et de 0,4 % pour les ta­rifs verts. La cou­leur (bleu, jaune et vert) cor­res­pond à la puis­sance que re­quiert votre comp­teur pour fonc­tion­ner.

Le gaz à la baisse

L’ap­pli­ca­tion de ta­rifs ré­gle­men­tés du gaz na­tu­rel ap­pli­qués par En­gie (an­cien­ne­ment GDF Suez), est « contraire au droit de l’Union eu­ro­péenne» ,aes­ti­mé le Conseil d’État mi-juillet. Mais leur abo­li­tion n’est pas pour de­main… En at­ten­dant, ils di­mi­nuent en moyenne de 0,8 %, confor­mé­ment à la dé­ci­sion de la CRE. Dans le dé­tail, les ta­rifs re­culent de 0,8 % pour les quelque 3 mil­lions de foyers qui se chauffent au gaz, de 0,3 % pour ceux qui uti­lisent le gaz uni­que­ment pour la cuis­son, de 0,5% pour ceux qui l’uti­lisent pour la cuis­son et l’eau chaude, de 0,8 % pour ceux qui se chauffent au gaz et de 1 % pour les uti­li­sa­teurs d’une pe­tite chauf­fe­rie.

Le Li­vret A stable

Au lieu de le re­le­ver à 1 % pour suivre l’in­fla­tion, le gou­ver­ne­ment a dé­ci­dé de main­te­nir le taux de ré­mu­né­ra­tion du Li­vret A à 0,75 %, et ce jus­qu’au 1er fé­vrier 2018. Le gou­ver­ne­ment a sui­vi la re­com­man­da­tion de la Banque de France, conseillant de ne pas aug­men­ter le taux de ré­mu­né­ra­tion de ce li­vret, en rai­son de la « di­mi­nu­tion de l’in­fla­tion (hors ta­bac) en fin de se­mestre » et « des taux de mar­ché qui res­tent ex­trê­me­ment faibles, voire né­ga­tifs pour les ma­tu­ri­tés les plus courtes ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.