Col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales : l’État an­nule des cré­dits 

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le gou­ver­ne­ment a an­nu­lé des cré­dits de l’État des­ti­nés aux col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales pour 2017, d’un mon­tant d’en­vi­ron 300 mil­lions d’eu­ros : «Les an­nu­la­tions por­te­ront sur des pro­jets non en­ga­gés et ce sont les pré­fets qui pro­cé­de­ront opé­ra­tion par opé­ra­tion pour évi­ter de pé­na­li­ser les dos­siers les plus por­teurs d’en­jeux », in­dique-t-on au mi­nis­tère de la Co­hé­sion des ter­ri­toires, confir­mant une in­for­ma­tion de Li­bé­ra­tion :« Les pro­gram­ma­tions 2018 per­met­tront de re­ve­nir sur les opé­ra­tions qui se­raient ain­si dé­ca­lées». In­ter­ro­gé à l’is­sue du conseil des mi­nistres, le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment, Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, a fait va­loir qu’il s’agis­sait «de me­sures d’an­nu­la­tion de cré­dits sur des opé­ra­tions non réa­li­sées, pas de baisses de do­ta­tions dis­po­nibles pour ac­com­pa­gner les col­lec­ti­vi­tés lo­cales ». Se­lon Li­bé­ra­tion, un dé­cret por­tant sur des coupes de plus de 300 mil­lions d’eu­ros a été si­gné fin juillet, au len­de­main de la con­fé­rence des ter­ri­toires le 17 au Sé­nat. Em­ma­nuel Ma­cron s’était alors en­ga­gé de­vant les as­so­cia­tions d’élus à ne pas bais­ser bru­ta­le­ment les do­ta­tions aux col­lec­ti­vi­tés en 2018, mais les pré­sentes coupes portent sur 2017.

Consé­quences pour l’in­ves­tis­se­ment lo­cal

Les ré­duc­tions de cré­dits touchent no­tam­ment la po­li­tique des ter­ri­toires, « avec l’an­nu­la­tion de 46,5 mil­lions d’eu­ros sur la po­li­tique de la Ville et l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire d’une ma­nière gé­né­rale pour 35 mil­lions », se­lon Oli­vier Dus­sopt, pré­sident de l’As­so­cia­tion des pe­tites villes de France (APVF) : « Pour la po­li­tique de la Ville, la ré­duc­tion re­pré­sente 11 % des cré­dits d’in­ter­ven­tion que l’État avait pré­vus pour 2017». Les autres an­nu­la­tions portent sur la mis­sion Re­la­tions pour 216 mil­lions, « ré­par­ties sur la do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux, donc de l’aide à l’in­ves­tis­se­ment pour les com­munes de moins de 30 000 ha­bi­tants, et le fonds de sou­tien à l’in­ves­tis­se­ment lo­cal. Ce­la si­gni­fie que des pro­jets qui au­raient pu être sou­te­nus en in­ves­tis­se­ments por­tés par les col­lec­ti­vi­tés ne le se­ront pas pour au moins un sur dix, par rap­port à ce qui était pré­vu», note le dé­pu­té Nou­velle gauche de l’Ar­dèche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.