Les pro­fes­sion­nels sonnent la mo­bi­li­sa­tion gé­né­rale, les po­li­tiques les sou­tiennent

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - P.-L. P.

Re­grou­pés au sein de Ri­vie­ra Yach­ting Net­work, les pro­fes­sion­nels de la grande plai­sance n’ont pas at­ten­du l’été pour ti­rer la son­nette d’alarme. «Un re­cours contre ces deux me­sures pé­na­li­santes a été dé­po­sé en mai 2017, puis un texte en ré­fé­ré de sus­pen­sion a été dé­po­sé dé­but juin», ex­plique Laurent Fa­laize, le pré­sident du clus­ter. At­ten­due en juillet, la dé­ci­sion du Conseil d’État est tom­bée. «On a été dé­bou­tés », confie Laurent Fa­laize. Mais tout n’est pas en­core per­du. Après les pro­fes­sion­nels, les po­li­tiques, qui ont vu dans la grande plai­sance une op­por­tu­ni­té unique de re­lan­cer des friches in­dus­trielles, sont en­trés dans la ba­taille. Fin juin, c’est tout d’abord Phi­lippe Vi­tel, bien que bat­tu aux lé­gis­la­tives, qui, dans un cour­rier, avait aler­té le gou­ver­ne­ment. Et no­tam­ment Édouard Phi­lippe et Bru­no Le Maire, res­pec­ti­ve­ment Pre­mier mi­nistre et mi­nistre de l’Éco­no­mie (voir l’édi­tion Grand Tou­lon du 3 juillet). Mar­di 1er août, Hu­bert Fal­co, Ch­ris­tian Es­tro­si et Re­naud Mu­se­lier, les pré­si­dents res­pec­tifs de Tou­lon Pro­vence Mé­di­ter­ra­née, Nice Côte d’Azur et de la Ré­gion Pa­ca, sont à leur tour mon­tés au cré­neau. Et cette fois c’est au pré­sident de la Ré­pu­blique en per­sonne qu’ils se sont adres­sé dans un cour­rier com­mun. Dès l’en­tame, les trois res­pon­sables

po­li­tiques dé­clarent : « La gra­vi­té de la si­tua­tion éco­no­mique de la fi­lière yach­ting de la ré­gion Pro­vence-Alpes-Côte-d’Azur nous im­pose de vous sai­sir et d’en ap­pe­ler à votre in­ter­ven­tion di­recte au re­gard des en­jeux éco­no­miques, so­ciaux et stra­té­giques en cause. » Re­pre­nant l’ar­gu­men­taire des pro­fes­sion­nels, les trois

élus ap­pellent à une « har­mo­ni­sa­tion ur­gente des ré­gle­men­ta­tions fis­cales et so­ciales au ni­veau eu­ro­péen ».

Et de conclure : «Sans une mo­bi­li­sa­tion ur­gente de votre gou­ver­ne­ment, cette fi­lière d’ex­cel­lence de notre fa­çade mé­di­ter­ra­néenne, qui par­ti­cipe au rayon­ne­ment in­ter­na­tio­nal de la France, et ses mil­liers d’em­plois vont dis­pa­raître dans les toutes pro­chaines an­nées.

Des re­pré­sen­tants de Ri­vie­ra Yach­ting Net­work au­tour du pré­sident Laurent Fa­laize (deuxième en par­tant de la gauche).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.